The Bazaar of Bad Dreams Non classé

Le bazar des mauvais rêves

Le bazar des mauvais rêves

Un nouveau recueil de nouvelles

Titre original : The Bazaar of Bad Dreams
Date de sortie aux USA : 15 Novembre 2015
Date de sortie en France : 12 octobre 2016
Nombre de pages : 608
Traducteur : Océane Bies
Traducteur : Nadine Gassie
Dédicace :
Note sur la page de garde du livre : « J’ai écrit ces nouvelles rien que pour vous.
Mais attention ! Les meilleures ont des dents… » Stephen King
Genre : Fantastique.
Présentation : Un homme qui revit sans cesse sa vie (et ses erreurs), un journaliste qui provoque la mort de ceux dont il prépare la nécrologie, une voiture qui dévore les badauds… 20 nouvelles pour la plupart inédites, précédées chacune d’une introduction du maître sur les coulisses de leur écriture.
Avis: Pas encore lu, à part certaines nouvelles dont les liens sont repris ci-dessous

Liste des nouvelles de The Bazaar of Bad Dreams

Mile 81
Premium Harmony
Batman and Robin Have an Altercation
The Dune
Sale Gosse
A Death
Morality
Afterlife
Ur
Herman Wouk Is Still Alive
À la dure
Blockade Billy
Mister Yummy
The Little Green God of Agony
That Bus is Another World
Obits
Drunken Fireworks
Summer Thunder

Petit plus autour du recueil : Le recueil est entré directement à la 1re place de la New York Times Best Seller list le 22 novembre 2015.

Non classé

Joyland

Le retour de Stephen King à l’horreur pure

Titre original: Joyland
Date de sortie aux USA : Juin 2013
Editeur : Hard Case Crime
Date de sortie en France : 2 mai 2014
Dédicace : Pour Donald Westlake
Traduction : Nadine Gassie
Genre: Horreur
Nombre de pages : 350
Avis: 6/10

Quelques lignes de Joyland

J’avais une voiture, mais au cours de cet automne 1973, je suis allé à Joyland à pied presque tous les jours depuis le petit gîte de bord de mer de Mrs Shoplaw où je logeais à Heaven’s Bay. Ca me semblait la meilleure chose à faire. La seule, à vrai dire. Début septembre, la plage de Heaven’s Bay est quasiment déserte. Et ça m’allait. Car cet automne-là fut le plus beau de ma vie, même quarante ans plus tard je veux dire. Et je n’ai jamais été aussi malheureux…

Résumé du livre

Cela se déroule en 1973. Devin Jones arrive pour exercer un travail en Caroline du Nord. Il va affronté un tueur vicelard et mauvais. Un enfant mourra. Et puis les conséquences de ces deux évènements traumatisants.
Les plus :
Cette histoire courte est publié chez Hard Case Crime (Titan Books) comme Colorado Kid.
“Les clowns meurtriers qui peuvent sauter entre des dimensions sont une de mes craintes les plus profondes.
Maintenant Stephen King ajoutera une autre crainte à la liste : “tueurs en série de parc d’attractions.”
Selon le Sunday Times par Neil Gaiman, Stephen King travaille sur un roman appelé Joyland, auquel les rumeurs annoncent un retour au genre d’horreur pur.
Toujours un peu morbide, Stephen King a aussi pensé ce qui arriverait à Joyland en cas de sa mort : “si j’ai été frappé par un taxi, comme Margaret Mitchell … Joyland ne se serait pas fait mais Joe (son fils) pourrait le finir, dans une brise.
Son style est presque indiscernable du mien.
Ses idées sont meilleures que le mien.
Source : The Fire Wire blog.com
Présentation de l’éditeur.
Stephen King nous plonge avec une douce nostalgie, dans l’atmosphère d’une Amérique rétro.
Les clowns vous ont toujours fait un peu peur ?
L’atmosphère des fêtes foraines vous angoisse ?
Alors, un petit conseil : ne vous aventurez pas sur une grande roue un soir d’orage.
Après une rupture sentimentale, Devin Jones, 21 ans, débarque l’été 1973 à Joyland, petit parc d’attraction sur le littoral de la Caroline du Nord. Il est embauché avec d’autres étudiants pour compléter l’équipe de forains, à la fois étrange et joyeuse. Sa rencontre avec un petit garçon doué de voyance, atteint d’une maladie grave, et surtout de sa mère, va changer la vie de Devin. Obsédé par le mystère du train fantôme soi-disant hanté par le spectre d’une femme égorgée 4 ans auparavant, le jeune homme se lance dans l’enquête. Un nouveau meurtre est-il possible ?
Parviendra-t-il à l’éviter ? Une chose est sûre, l’aventure le changera à jamais.

Lire un extrait :


Joyland dans la presse américaine :

« Cette fois, l’ambition de King n’est pas de nous captiver et de nous maintenir sous son emprise. Mais plutôt de nous lancer très haut avant de nous faire redescendre brutalement, comme le ferait une grande roue. Ou un premier amour. »
New York Times

« Ce n’est pas l’horreur qui domine dans Joyland, mais plutôt cette peur silencieuse qui peut s’instiller dans une vie… Un livre magnifique qui force le respect. Impossible de se tromper, on reconnaît King dès la première page. »
Die Zeit

Non classé

Sale gosse

Un sale gosse pour Stephen King

Un livre, en version numérique, en exclusivité pour les français et allemands
Titre original : Bad Little Kid
Date de sortie aux USA : Pas de date actuellement
Date de sortie en France : 14 Mars 2013
Traduit de l’anglais par Editions Albin Michel
Une version Audiolib est sortie le 02 Juillet 2014.
(Voir la brève : Sale Gosse en Audiolib)
Genre: Fantastique

Quelques lignes de Sale gosse

La prison était située à trente kilomètres de la petite ville la plus proche sur une étendue de prairie déserte où le vent soufflait pratiquement en continu. Dressé sur l’horizon, le bâtiment principal était une horreur en pierre perpétrée contre le paysage du vingtième siècle. Sur ses deux flancs, des cellules en béton avaient poussé…

Résumé du livre Sale gosse

« Souvenez-vous, ça revient sous les traits d’un enfant… »
Un gamin diabolique qui provoque immanquablement la disparition de vos proches, un sale gosse qui a conduit le comptable George Hallas dans le couloir de la mort. Et qui pourrait bien un jour croiser votre chemin…

Avis et critiques sur Sale Gosse :

07/10. L’histoire est simple, bien écrite, on est avec le personnage, on suit son histoire avec attention jusqu’à la chute. Pourtant, il n’y a pas de surprise. L’histoire est classique. La seule innovation dans cette histoire est que le personnage du “méchant” est un enfant. Je peux également dire que ce court livre de Stephen King peut-être lu par tous les publics. A découvrir lors d’un voyage en train par exemple. Avoir toujours un petit Stephen King avec soi.

Petites histoires autour de Sale gosse:
Stephen King a apprécié la France, avec Paris et l’Allemagne en Novembre 2013. Pour nous remercier, nous les fans, il nous a écrit une petite histoire en version numérique en français et en allemand.Elle ne sera pour l’instant qu’en ebook.

Un visage dans la foule Non classé

Un visage dans la foule

Une nouvelle collaboration de Stephen King. En Ebook et audiobook

Un visage dans la foule
Date de sortie aux USA : 21 Aout 2012
Date de sortie en France : 17 Mars 2014
A face in the crownd est disponible sur Kindle, Nook, eReader, iBookstore, Android Play et plus.
Un visage dans la foule est disponible en France en version Ebook.
Editeur est Bragelonne.
L’audiobook est lu par Craig Wasson sera disponible en téléchargement numérique et sur CD sur Amazon, iTunes et plus encore.
Dédicace :
Genre: Fantastique
Avis: Pas encore lue. Par contre, on peut dire qu’il s’agit d’une seconde collaboration avec Stewart O’Nan, avec en plus un autre point commun, le BaseBall. Ils ont travaillé ensemble sur Faithful.
On peut aussi parler de la nouvelle Blockade Billy parlant également du Baseball.

Une nouvelle collaboration de Stephen King. En Ebook et audiobook

Un visage dans la foule Date de sortie aux USA : 21 Aout 2012 Date de sortie en France : 17 Mars 2014 A face in the crownd est disponible sur Kindle, Nook, eReader, iBookstore, Android Play et plus. Un visage dans la foule est disponible en France en version Ebook. Editeur est Bragelonne. L’audiobook est lu par Craig Wasson sera disponible en téléchargement numérique et sur CD sur Amazon, iTunes et plus encore. Dédicace : Genre: Fantastique Avis: Pas encore lue. Par contre, on peut dire qu’il s’agit d’une seconde collaboration avec Stewart O’Nan, avec en plus un autre point commun, le BaseBall. Ils ont travaillé ensemble sur Faithful. On peut aussi parler de la nouvelle Blockade Billy parlant également du Baseball.

Résumé du livre Un visage dans la foule

Dean Evers est veuf et âgé. Il n’a plus pour passer le temps et ses soirées que le BaseBall. Comme d’habitude, il est assis devant son poste de télévision, lorsque soudain il voit dans les gradins, un visage familier qui date de plusieurs dizaines d’années. Et le plus fou, c’est que cette personne ne devrait et ne pourrait pas se trouver à ce match. Alors une multitude de gens du passé, côtoyé par Evers, vont se succéder et prendre place dans ce siège précis… Puis, un jour, l’impossible va se présenter. Dean Evers va apercevoir quelque chose d’effrayant.
A Good Marriage Filmographie de Stephen king

A Good Marriage

Stephen King, une nouvelle policière adaptée

A Good Marriage
A Good Marriage

Titre original: A good mariage

Date de sortie aux USA : 2014

Date de sortie en France : Inconnu

Réalisation : Peter Askin
Acteurs : Kristen Connolly, Joan Allen : Darcy, Stephen Lang, Anthony LaPaglia, Theo Stockman : Donny
Tiré de la nouvelle Bon ménage – A Good Marriage du recueil de nouvelles Nuit noire, étoiles mortes
Genre: Policier

Avis: Nous avions donné 9.5/10 à la nouvelle du livre, et bien on donne un 7.5/10 à ce film qui est assez bien réussi. C’est filmé de manière classique, mais on retrouve l’ambiance de la longue nouvelle. C’est bien joué et l’ambiance est telle que l’on prend place dans la maison avec ce mari effrayant. Une belle surprise à voir pour compléter la magnifique nouvelle de Stephen King.

Résumé de la nouvelle Bon ménage – A good Mariage

Darcy Anderson apprend est heureuse en mariage avec son mari et ses trois enfants qui ont tous réussis. Son mariage est une référence. Pourtant un jour, elle découvre que son mari est un parfait inconnu depuis plus de vingt ans. Elle trébuche contre une boite pleines de magazines, dont certains pornos, placée sous l’établi dans leur garage. Dans cette boite, des cartes qui lui font découvrir le pire.

Bande annonce de “A good Mariage”

Docteur Sleep Version UK Non classé

Docteur Sleep

Stephen King a écrit la suite de Shining

Danny Torrance a grandi. Ses démons aussi.
Titre original: Dr Sleep
Date de sortie aux USA : 24 Septembre 2013
Date de sortie en France : 07 Novembre 2013
Traduction de l’anglais par Nadine Gassie.
“Docteur Sleep” de Stephen King a reçu le titre de “Meilleur roman fantastique de l’année” par le magazine LIRE
Lien vers la fiche du premier livre Shining de Stephen King
Lien vers la fiche du film Shining de Stanley Kubrick
Tout savoir sur la venue de Stephen King à Paris pour parler de Docteur Sleep.
Genre: Fantastique

Résumé du livre Docteur Sleep

Danny Torrance est maintenant agé de 40 ans environ, habitant en banlieue de New York. Il travaille comme aide soignant dans un hospice et aide les patients en fin de vie à disparaître à l’aide de quelques puissances extraordinaires. Il va alors rencontrer Abra Stone, une enfant qui elle aussi possède des pouvoirs extraordinaires et Danny va devoir se battre pour conserver la vie et son âme.
Autre résumé version document de presse.
Devenu aide-soignant dans un hospice du New Hampshire, Danny utilise ses pouvoirs surnaturels pour apaiser les mourants, gagnant ainsi le surnom de “Docteur Sleep”. Sa rencontre avec Abra Stone, un gamine douée d’un shining, un Don phénoménal, va réveiller ses propres démons, l’obligeant à se battre pour protéger Abra et sauver son âme.

Avis et critiques sur Docteur Sleep : Voilà la suite du magnifique roman Shining de Stephen King auquel j’avais mis 9.5/10 et qui est l’un de mes romans cultes et dont avec les années, je me suis aperçu qu’il m’avait marqué au plus au point.
Alors la suite, Docteur Sleep ?
Eh bien tout d’abord, quel bonheur de retrouver Danny Torrance, que l’on appelle plutôt Dan.
C’est maintenant un adulte.
Certains dans les critiques que j’ai lu autour de moi, dans la presse, ont trouvé le début long et un peu laborieux. Pour moi ils se trompent.
Il faut que l’histoire se mette en place; j’avais également envie de savoir ce qui s’était passé pendant presque trente ans.
Qu’est-ce qu’était devenu Wendy sa mère et Dick Hallorann ? et chers lecteurs vous le saurez, mais pas ici.
Alors ensuite.
On y parle beaucoup des AA (alcooliques anonymes), on pourrait penser que ces parties là sont autobiographiques, et que Stephen King a enfin fait le deuil de cette époque. Il peut le raconter sans pudeur, voir avec une certaine reconnaissance envers les participants.
J’ai beaucoup aimé la scène d’accompagnement vers la mort p167, avec le chat Azzie que je trouve presque sous-exploité, car il n’intervient que lorsque les pensionnaires vont mourir, et j’aurai aimé le retrouver plus actif dans l’histoire.

Le personnage d’Abra avec ses pouvoirs d’enfant, ultra puissant, est bien écrit et cerné. Il montre que Stephen King, même à soixante dix ans, connait encore les enfants modernes et arrive à les disséquer avec une plume et une justesse de qualité.

Pour les autres personnages, la mère et le père, l’arrière grand mère, le copain Billy et le docteur John Dalton, ils sont attachants et comme d’habitude, on a l’impression de les connaitre et d’avoir déjeuner avec eux la veille.
Le personnage de la méchante Rose, lui, fait flipper.
Cette femme, leader du groupe “Le noeud vrai” est une véritable pourriture, que même son envie de survivre ne peut excuser.
Je ne raconte pas la scène avec Brad Trevor qui montre avec horreur la violence d’un adulte sur un enfant.
Petit parenthèse, lorsque vous arriverez vers la page 351, on se sent pris dans l’histoire. Cela presse dans la poitrine.
Et la trame et les créations littéraires dans tout ça. Eh bien à contrario de personnages magnifiques et de descriptions ciselées au scalpel; celle-ci n’est pas novatrice et passe en second plan.
On préfère suivre les protagonistes, les clans, les réactions face aux évènements que personne ne maitrise, on les croise, on les sépare, plutôt que de se dire : “Extraordinaire j’ai jamais lu une histoire comme celle-ci.”
Est-ce un bien ou pas ? je ne sais pas. Et pour une fois je m’en fous.

 
On lit le roman comme on suivrait une série de qualité, happé par les situations, parfois même surpris par des violences et à la fin, on se dit : Quel bon moment j’ai passé.

Stephen King m’a permis de me rappeler Shining. Je l’ai sortis de la bibliothèque et de le parcourir à nouveau.
Je me suis ôté les images du film de Kubrick pour revenir aux origines de Dan Torrance. L’objectif de Stephen, on pourrait imaginer.
Et puis, moi aussi j’ai vieilli.
Ma vie a été pavé de bons et de moins bons moments.
Danny Torrance aussi, Stephen King aussi, et dans ce livre on se dit :on est tous pareil, c’est cela la vie”
(Jean-Michel Pailherey – Paris Novembre 2013)

Petites histoires autour de Docteur Sleep :
Stephen King s’est longtemps interrogé sur ce que le petit garçon de Shining avait pu devenir après avoir échappé à la folie meurtrière de son père, l’écrivain alcoolique Jack Torrance, et au cauchemar de l’hôtel Overlook.
On peut lire sur le site Stephenking.com; Stephen king est allé à l’université de George Mason, en Virginie, pour lire un passage du roman.
Aussi surprenant que cala puisse paraitre, Stephen King a décidé d’écrire la suite de Shining à la suite d’une enquête faite auprès des fans de l’auteur. Stephen King leurs avait proposé la possibilité d’un nouveau tome de la Tour Sombre, ou bien de Shining. Dr Sleep est né en ayant gagné d’une cinquantaine de voix.

Quelques remarques rapide sur Docteur Sleep

Il est flagrant que le rapport direct est Shining puisqu’il s’agit de Danny Torrance, l’enfant lumière. Il est amusant de remarquer que Shining de Stephen King était un roman de jeunesse alors que la suite, Docteur Sleep est plutôt un roman de maturité littéraire. On peut penser aussi que Stephen King avec cette suite reprend la main sur Stanley Kubrick qui avec son film avait un peu cannibalisé le roman. Bien sûr, les critiques des lecteurs développeront ces idées.

 

Quelques vidéos présentant Stephen King et la promotion de Doctor Sleep, Docteur Sleep pour la France
Bande annonce de la sortie de Doctor Sleep aux USA par son éditeur Simon & Schuster
.

Une autre bande annonce de son éditeur Simon & Schuster, plus terrifiante de Doctor Sleep. L’horreur est au rendez-vous.

Stephen King lit quelques pages de Docteur Sleep.

Stephen King à la BBC de Docteur Sleep et de ses personnages