Dome Non classé

Dôme

Stephen King met sous un Dôme une ville

Titre original: Under the DOME
Date de sortie en France : 03 Mars 2011 en 2 Tomes chez Albin Michel, l’éditeur attitré de Stephen King en France.
Date de sortie aux USA : octobre 2009
Traducteur : Le traducteur est William Olivier Desmond. Tant mieux, car sur le site nous le considérons comme le meilleur traducteur de Stephen King
Nombre de pages : 1500 pages
Tout savoir sur la série TV Under the Dome la série saison 1
Dédicace : À la mémoire de Surendra Dahyabhai Patel. Tu nous manques, mon amie.
Genre: Fantastique
Avis: 9/10

Personnages principaux du Dôme(DOME)

Dale “Barbie” Barbara – Un ancien lieutenant de l’Armée (initialement dénommé un ancien capitaine par le colonel Cox), Dale est devenu un vagabond après le rassemblement de l’armée. Piégé au bord du Dôme, témoins d’une marmotte coupé en deux par l’événement, Dale a tenté de fuir la ville après une confrontation avec Junior Rennie et ses amis. Dale devient vite le choix du gouvernement des États-Unis pour exécuter Mill Chester.

Julia Shumway est une femme cynique et pleine d’esprit. Elle est propriétaire du Démocrate (alors qu’elle est plutôt une républicaine), le journal local de la ville. Elle veut toujours donner son point de vue et le prouver, à tous les gens autour d’elle. Ensuite, elle devient le lien entre colonel Cox et Dale Barbara grâce à son téléphone portable.
Julia et Dale commencent une relation romantique.

Rennie junior -Il est un voyou de petite ville et le fils de l’homme le plus influent de Chester.
Il déteste en particulier Dale Barbara

Eric “Rusty” Everett

Joseph “Scarecrow Joe” McClatchey

Brenda Perkins

Frank DeLesseps

Petit historique du livre

Stephen King a commencé en 1983 à travailler sur une histoire prénommée “The Cannibals” traitant de personnes enfermées dans un immeuble et forcées de s’entre-dévorer pour survivre.
Histoire qu’il a abandonnée à deux reprises.

Présentation du roman “Dôme” (DOME)

A la fin d’une superbe journée d’automne sur Chester Mill, dans le Maine, la ville est inexplicablement et soudainement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Un dôme (DOME). Les avions s’écrasent contre lui et les épaves tombent en flammes du ciel, une main de jardinier est tranchée quand le dôme (DOME) descend sur elle, les gens faisant les courses dans la ville voisine sont séparés de leurs familles, et des voitures explosent sous l’impact. Personne ne comprend ce qu’est cette barrière, d’où elle vient et quand -ou si- elle partira.
Dale Barbara, vétéran de la guerre en Irak, est maintenant cuisinier de plats rapides, il se retrouve à faire équipe avec quelques citoyens intrépides – Julia Shumway la propriétaire du journal local, l’assistant d’un médecin traitant à l’hôpital, une conseillère du maire et trois enfants courageux.
Contre eux, Big Jim Rennie, un politicien que rien n’arrêtera – même pas le meurtre – pour garder les reines du pouvoir, et son fils, qui garde un terrible secret dans un sombre cagibi.
Mais leur adversaire est le dôme lui-même.
Parce nous n’avons pas beaucoup de temps. Le temps nous manque.
(Merci à Jean-Michel Pailherey pour la traduction)

Présentation en vidéo de “Dôme” (DOME)


Dôme de Stephen King
envoyé par stephenking999. – Films courts et animations.

Communiqué de Presse Albin Michel sur la sortie de “Dôme” (DOME)

Le Dôme (DOME) : personne n’y entre, personne n’en sort.
A la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, se retrouve brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Face à ce phénomène inexplicable, un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe, et la résistance s’organise peu à peu…
« De loin mon livre préféré de l’année. »
Neil Gaiman
« Le meilleur King depuis des années… Absolument irrésistible ! »
John Connoly
« Probablement le roman le plus puissant jamais écrit par King. »
The Washington Post

« Les pages se tournent si vite que votre main a du mal à suivre… L’invraisemblance d’un dôme coupant du monde une ville entière devient totalement crédible grâce à une accumulation de détails et d’observations perspicaces. L’éditeur compare le livre au Fléau, mais nous songeons plutôt à Brume : une autre histoire de huis clos épique, un tour de force où des éléments extérieurs mettent à mal les apparences policées d’une petite ville pour en dévoiler les noirs secrets, révélant ce qu’il y a de meilleur chez l’être humain, mais aussi le pire du pire…
On pourrait penser qu’après quarante ans d’écriture, le pape du roman noir ne puisse encore élargir son lectorat. Pourtant, c’est ce qui va arriver avec la sortie du Dôme (DOME). Et maintenant, LISEZ ! »
Guillermo del Toro (réalisateur du Labyrinthe de Pan) et Chuck Hogan (écrivain), coauteurs de La Lignée
« Les lecteurs peuvent s’immerger dans ce formidable roman métaphorique pour son message sur la domination américaine, la liberté de la presse, la torture et le mépris de l’environnement ou juste pour l’histoire…Derrière le scénario du dôme proprement dit, King a concocté un fantastique « vous ne vous y attendiez pas ! ». Mais c’est l’histoire des gens enfermés – le zoo humain – qui est la plus passionnante. En ces temps de textos et de romans twitter, King nous plonge dans une histoire fascinante, étouffante, qui nous scotche pendant plus de 1 000 pages. »
USA Today

Non classé

22/11/63

La rencontre ce jour du 22/11/63 entre Stephen King et de John Fitzgerald Kennedy

Titre original: 11/22/63
Date de sortie aux USA : 8 Novembre 2011
Date de sortie en France : 01 Mars 2013
La série adaptée avec James Franco : 11/22/63
Dédicace : Pour Zelda. Hé, pépette, bievenue à la fête
Traductrice : Nadine Gassie
Nombre de pages : 937
Genre: Fantastique
Ma note : 09/10

Avis: Il s’agit d’un bon Stephen King. Ce 22/11/63 est un moment unique dans l’histoire américaine. On arrive à croire à son histoire, à ses personnages et à la situation pourtant invraisemblable du retour dans le temps.

Au niveau style, c’est très simple, pas de grandes phrases, c’est facile à lire, malgré la longueur du livre, plus de mille pages.
Le passage des années 2010 aux années 1960 est vraiment bien réalisé. Pas de portable, d’internet à cette époque, le héros qui au début à du mal à s’habituer, s’y fait rapidement.
Stephen King est entré dans le monde très fermé des grands écrivains, au même titre qu’un Steinbeck (dont les références sont nombreuses) d’un Philip Roth ( “Le Complot contre l’Amérique” est aussi un roman mêlant fait réel allant vers l’absurde avec Charles Lindbergh en président des USA) ou d’un Richard Ford.
Il devient un miroir de son époque, avec un style, mais aussi un regard aiguisé sur l’Amérique de maintenant et sur l’Amérique passée, aux multiples visages.
Il compare par la voix de son héros les deux époques; pas de chômage, tout est possible comme avoir des diplômes rapidement, la pilule est absente, la pauvreté et le racisme sont très présents, aucune époque n’est parfaite…
On est magnifiquement immergé dans ses années 60 et pour nous français, on n’est pas perdu et rien que ça, chapeau M. King !!!
Pour finir, je comprendrai la partie des lecteurs qui attendent toujours un Stephen King horrible, fantastique et gore par moment, cette fois-ci ce n’est pas cela, et montre les multiples facettes de Stephen King qui je pense, malgré son âge, n’a pas fini de nous étonner.

*****

Merci tout d’abord à Albin Michel qui a écouté les lecteurs de Stephen King et a fait qu’un seul tome de 22/11/63 au lieu de 2 tomes comme pour Dome.
Nous avons aimé les deux retours cartonnés avec pour l’un, le descriptif du roman, et pour l’autre, une photo et un descriptif succinct de Stephen King.
Nous avons aimé également l’épaisseur du papier des pages, très fin, qui fait que le livre est transportable et ne fait pas un poids pas possible.
Par contre, cela oblige à faire attention en tournant les pages et éviter de les déchirer.
En rapport avec un autre roman de Stephen King
Page 263. : Harry n’aura pas été vivre chez son oncle et sa tante à Haven.
Prix gagné : Mystery / Thriller Times Book Prizes 2012
Sélectionné parmi les 10 meilleurs livres de l’année 2011 Par The New York Times, The Washington Post et USA Today
Ils ont dit :
L’œuvre d’un génie ! Time Magazine
Colossal, généreux, passionnant… La quintessence du talent de King. Miami Herald
Un véritable magicien du roman… Une des plus formidables histoires de voyage dans le temps depuis H.G.Welles. New York Times.

Résumé du livre

Il s’agit de l’histoire d’un homme qui voyage dans le temps pour éviter l’assassinat de JFK, John Fidzgerald Kennedy


Stephen King raconte 22/11/63 par stephenking999

La fin alternative de 11/22/63 à découvrir :

StephenKing.com – 11/22/63 Alternate Ending

Non classé

Brume

Un recueil de nouvelles de Stephen King étalé entre 1965 et 1983

Titre original: Skeleton Crew
Date de sortie aux USA : 1985
Date de sortie en France : 1987
Genre: Fantastique – horreur
Traducteurs : Michel Pressé et Serge Quadruppani
Pas de dédicace dans ce recueil
Avis: Il s’agit d’un gros recueil de nouvelles, dont certaines sont inférieures aux autres. Pour vous guider, on a mis des étoiles suivant nos préférences.
Genre: Recueil de nouvelles

Résumé du recueil de nouvelles Brume

Brume
Tout savoir sur le film The Mist – Brume adapté au cinéma
Résumé : Un gros orage d’été frappe l’ouest du Maine. Nous sommes à la mi-juillet, et la tempête de la décennie s’apprête à frapper. Le lendemain, quand David Drayton, son fils Billy et leur voisin se endent au centre commecial voisin, une étrange brume provenant du lac a apporté avec elle des monstres incroyables, des accidents de la nature créés, d’après les gens du coin, par l’armée dans le cadre du Arrowhead Project. A présent assiégés par des insectes géants, des créatures mutantes et autres monstres irradiés, les clients du supermarché Federal Foods combattent sue un autre front : la raison fait place à la déraison, et les clients doivent choisir entre trois camps. Le groupe de Drayton qui représente la raison et le rationalisme. Celui de Mme Carmody, guidé par le déraison. Et enfin les partisans de Norton qui refusent de croire à ce qui arrive et scellent leur destin en sortant du magasin, marchent dans la brume vers une mort certaine. L’histoire s’achève sur une note interminable. Drayton, son fils et deux femmes de son groupe ont pu rejoindre son véhicule tout terrain. Ils font une halte dans un restaurant Howard Johnson, et Drayton écrit tout ce qui s’est passé sur une serviette. En repartant, il se demande quelle vie l’attend dans ce meilleur des mondes après la brume.

En ce lieu, des tigres
C’est l’histoire d’un élève de quatrième qui a honte de dire qu’il doit aller aux toilettes, et de son professeur, Miss Brid, qui l’humilie. Le garçon va aux toilettes au sous-sol du bâtiment, mais prend peur quand il aperçoit un tigre. Kenny Griffen, un autre garçon de la classe, est envoyé à sa recherche, mais il se fait dévorer par le tigre. Miss Brid devient à son tour une proie quand elle apparaît. Comme Griffen, elle se fait dévorer.

Le Singe
C’est l’histoire d’un singe mécanique avec des cymbales qui peut se remonter lui-même et frapper ses cymbales… ce qui annonce un accident fatal. Quand Hal Shelburn comprend la nature maléfique de l’animal, il attrape un sac, y met le singe avec des cailloux, et pense le jeter au fond d’un lac. Le singe n’est cependant pas si facile à éliminer. Alors que Hal entend les cymbales qui s’entrechoquent, son bateau commence à tomber en morceaux, et lui-même est obligé de s’enfuir à la nage. Peu de temps après, un article paraît dans le journal local, The Bridgton News. Betsy Moriarty, dans son article Le mystère des poissons morts, raconte que les gardes-chasse sont mystifiés par les centaines de poissons morts qui flottent le ventre en l’air, autour de Hunter’s Point… à l’endroit même où Shelburn a lancé le singe.

La révolte de Caïn
Il est étudiant, ne se sent pas bien dans sa tête. Alors, il va prendre un fusil et va s’amuser à tirer sur des passants de sa chambre d’étudiant.

Le raccourci de Mme Todd
C’est l’histoire de la première femme de Worth Todd, Ophélia, disparu en 1973. Obsédée par les raccourcis, Ophélia sillonait toutes les routes de campagne dans sa Mercedes à deux places couleur champagne à la recherche des chemins les plus courts, courant après la lune comme la mythique Diane chasseresse… Un jour qu’elle emprunte comme à son habitude un raccouci, elle s’engage en réalité dans le chemin du temps, et au fur et à mesure qu’elle le remonte, elle rajeunit… Elle n’est pas la seule… Homer Buckland, l’homme chargé de l’entretien de la maison des Todd pendant l’été annonce à un ami de Castle Rock qu’il part dans le Vermont, mais ne laisse aucune adreese. Il veut “couper les ponts” et part avec Ophélia, “la belle fille qui s’est penchée pour lui ouvrir la porte… elle n’avait pas l’air d’avoir seize ans”, dit le narrateur.

L’Excursion
La famille Oates se téléporte de la Terre à Mars. Pour passer le temps au centre d’Excursion, au New York’s Port Authority Bus Terminal, Mark Oates raconte à sa famille l’histoire de l’Excursion, une révolution dans le monde des transports et dans le monde tout court, qui fut découverte par un scientifique pauvre mais imaginatif. Le seul problème avec la technique de l’Excursion est qu’elle nécessite que tous les passagers soient inconscients, profondément endormis, comme dans le roman d’Heinlein “Une porte sur l’été”, où la science du “sommeil froid” est portée à sa perfection. Dans l’histoire de King, à la différence de celle d’Heinlein, la curiosité est un vilain défaut, pour ainsi dire : Ricky, leur fils âgé de douze ans, retient volontairement sa respiration, et après avoir ressenti l’effet de l’Excursion, il vieillit de façon incroyable. A propos de la crédibilité scientifique et de la logique interne de l’histoire : les dangers de la technique de l’excursion sont suffisants pour que la compagnie cherche à éviter tout risque de procès en empêchant les machines de vous téléporter si vous n’êtes pas inconscient, ce qui est simple à vérifier avec les ondes cérébrales.

Le gala de noces
Cette nouvelle relate l’histoire d’un groupe de jazz, en 1927, invité pour jouer au mariage de la soeur de Mike Scollay. Il ne s’agit pas de n’importe quel mariage, puisque Scollay est un “petit racketteur” et le poids de sa soeur fait d’elle la risée de tous, ce qui le vexe profondément. En fait, c’est ce qui causera sa perte… Cible des commentaires par le biais de sa sœur pendant le mariage, il devient fou de rage et se précipite dans un piège tendu par un rival, le Grec. La vengeance est reine… et la sœur de Mike, Maureen, s’avère être aussi méchante que grosse. Elle “transformera tout [l’opération de Mike] en un empire de la prohibition de taille à rivaliser avec celui de Capone”. Et quand elle mit la main sur le Grec, “bafouillant et suppliant pour sa vie”, elle l’exécuta elle-même d’une façon horrible.

Paranoïa
Une mélopée

Le radeau
Quatre étudiants de l’université de Pittsburgh se rendent à Cascade Lake, où ils nagent jusqu’à un radeau au milieu de lac. Parvenus à leur but, ils se font attaquer par ce qui ressemble à une flaque d’huile noire qui flotte sur l’eau. Trois des étudiants sont tués, seul reste Randy, prisonnier du lac, sans aucune autre compagnie que celle du cri des oiseaux, tandis que la “chose” attend patiemment son heure.

Machine divine à traitement de texte
C’est l’histoire de Richard Hagstrom et de sa lampe d’Aladin moderne, une machine à traitement de texte construite par son neveu, John, qui l’a assemblée à partir de matériaux hétéroclites, parce que son oncle ne pouvait pas s’en offrir une neuve. Les personnes dont il était le plus proche, son frère alcoolique, sa femme Belinda et leur fils Johnathzn sont morts dans un accident de voiture alors que son frère était au volant. Hagstrom, qui quelques années plus tôt était sorti avec Belinda, aurait voulu l’épouser et avoir avec elle un fils comme Johnathan. Au lieu de cela, il est prisonnier d’un mariage de raison avec une femme et un fils qui l’insultent. Telle mère, tel fils… Il aimerait pouvoir ramener Belinda et John à la vie et effacer sa propre famille. Hagstrom se rend bientôt compte, après avoir fait disparaître une photo souvenir de son mur, que le traitement de texte a le pouvoir de littéralement changer la réalité quand il tape quelque chose sur le clavier et appuie sur les touches EXECUTE ou DELETE. Il efface donc sa femme et son fils, et insère à leur place Johnathan et Belinda, obtenant enfin la famille idéale dont il avait toujours rêvé.

Le Chenal
Stella Flanders, vit à Cascade Lake. Elle vit sur une ile, et n’a jamais été sur le continent se trouvant en face. Pourtant, arrivant à la fin de sa vie, elle décide de traverser le chenal, lorsque celui-ci sera gelé et d’affronter son passé et son futur.

Sables
Trois hommes s’écrasent sur une planète inconnue. Seul, avec seulement un signal de détresse, ils vont lutter contre le sable qui est l’élément majeur de cette planète

L’homme qui refusait de serrer la main
Cette histoire se passe dans un club de poker, d’une maison de notable de New York, au 249B East Thirty-fifth Sttreet. C’est ici que George Gregson raconte aux autres “qu’il a vu un jour un homme assassiné dans cette pièce, bien qu’aucun juré n’aurait pu condamner l’assassin. Et pourtant, à la fin de cette affaire, il s’était lui-même condamné, et avait même fait office de bourreau !”. L’histoire qu’il relate remonte à 1919. Alors qu’il manque une cinquième personne pour une partie de poker, un nouveau venu dans le club du nom de Henry Brower se joint à eux. Curieusement, Brower refuse de serrer la main de qui que ce soit. Habitude qu’il prétend avoir prise lors d’une mission de deux ans à Bombay. Hormis cela, il fallait bien que Brower reconnaisse qu’il savait jouer, remportant ce soir-là une mise non négligeable ! Suite à sa victoire, Jason Davidson d’un geste spontané, lui serre la main en signe d’amitié, provocant chez Brower un hurlement, Celui-ci se précipite brusquement dans la rue. En fait, Henry Brower est sous le coup d’une malédiction qui lui a été jeté alors qu’il séjournait à Bombay : s’il serre la main d’un être vivant, il le tue. Cette histoire se confirme quand Davidson, un jeune homme de 22 ans dans la force de l’âge, meurt d’une crise cardiaque. Avant que Georges Greson ne retrouve l’homme qui refusait de lui serrer la main, il est déjà trop tard car Henry s’est lui-même suicidé de façon bien étrange : en se serrant la main !

Nona
Elle est serveuse dans un bar et va séduire un jeune homme. Ils vont partir en auto-stop à Castle Rock. Pourtant, elle est mystérieuse et lui demande d’assassiner le chauffeur. Arrivé à Castle Rock, ils vont au cimetière.

L’image de la Faucheuse
John Sprangler, incroyant, va découvrir dans un miroir hanté, la faucheuse.

Le camion de l’oncle Otto
Otto Schenk a assassiné son associé de manière délibéré en passant les roues de son camion sur son corps. Alors, le camion deviendrait une seule personne. Il raconte aussi qu’il est vivant et veut le tuer.
Il s’isole alors, jusqu’au jour où il est retrouvé mort par son neveu, dans ce qui semble être un suicide…

Le goût de vivre
Richard Pine se retrouve sur une ile déserte avec un stock d’héroïne. Au fur et à mesure, la faim va le tirailler, et pour survivre, il ne restera qu’une seule solution.

Mémé
La grand-mère de Georges vient de mourir, pourtant…

Livraisons matinales
Lien vers une adaptation 3D de : Livraisons matinales.
Spike Milligan, chaque matin, est un livreur. Pourtant, il mélange son lait avec de l’acide et suit sa journée sans s’inquiéter de rien.

Où l’on lave son linge sale en famille
Saouls, deux hommes, dont l’un des amis possèdent une voiture, cherchent un garage qui n’aurait pas fermé pour effectuer un contrôle technique du véhicule.

La Ballade de la balle élastique
Un éditeur, lors d’un diner raconte à un jeune auteur, comment un écrivain est devenu fou en croyant que dans sa machine à écrire vivait des petites personnes, des Fornits et que c’étaient eux qui lui donnaient la création et les idées. Il va sombrer dans la folie.

Le Chenal
Un chenal coupe le continent et une petite ile. Une femme, la plus âgée de l’ile est très malade, un cancer la ronge. Dans sa tête des visions la hantent. Il s’agit de personnes qu’elle a connut dans le passé et de son mari décédé. Ils lui demandent de venir les voir. Elle doit emprunté le chenal gelé pour cela.

shining.jpg Non classé

Shining

L’un des meilleurs romans de Stephen King

Titre original: The shining
Titre france : L’enfant Lumière au départ puis Shining
Date de sortie aux USA : 1977
Date de sortie en France : 1979
Dédicace :
Traducteur : Joan Bernard
Lien vers le fiche du film de Stanley Kubrick Shining le film 
Lien vers le fiche de la suite du livre Shining : Docteur Sleep
Lien vers le fiche du film TV: Shining TV
Lien vers le fiche de la BD : BD Shining “je Bouquine’
Genre: Epouvante
Avis: 9.5/10 : On est proche du Chef d’œuvre absolu pour la littérature fantastique. Un livre qui fait date, tantôt pour son style, tantôt par l’ambiance, tantôt pour toutes les créations fantastiques qui renouvellent ce style en y mettant une vraie patte novatrice, et pour finir, Danny qui est le personnage central d’une histoire où l’image du père écrivain et alcoolique est vraiment mise à mâle. A lire absolument.

 

Résumé du livre

Jack, ex-enseignant, viré pour comportement brutal, souhaite devenir écrivain. Il est engagé comme gardien de l’Overloock hôtel pendant l’hiver. Un bâtiment immense et coupé du monde en cette période. Redoutant les effets de la solitude, il part avec sa femme Wendy et son fils Danny. Ce dernier possède un don de clairvoyance et de communication télépathique: le shining. Dès l’instant ou il entre dans l’hôtel il s’y sent mal à l’aise et commence à avoir des flashes sur le passé de l’hôtel, des craintes, et il fait des cauchemars. L’hôtel inspire la crainte et ne lui attire pas confiance. Surtout lorsqu’il sent son père entraîné vers la folie tout comme le gardien précédent de l’hôtel qui se suicida après avoir tué ses deux filles…

alta-king-danse1981.jpg Non classé

Danse Macabre

Le premier recueil de nouvelles de Stephen King

Titre original: Night Shift

Traduit par : Lorris Murail et Natalie Zimmermann
Parution aux USA : 1978
Parution en France : 1980
Genre: Recueil de nouvelles
Avis: 10/10. Chef d’œuvre et base de Stephen King à l’avenir.

Liste de toutes les nouvelles et leurs adaptations au cinéma

Celui qui garde le ver (7.5/10 ).
Poste de nuit (9/10 ). Adapté : La créature du cimetière
Une sale grippe (6.5/10 ). Futur “Fléau”
Comme une passerelle (8.5/10 ).
La presseuse (8/10 ).
le croque-mitaine (10/10 ).
Matière grise (5/10 ).
Les petits soldats (10/10 ). Adapté : Nightmares & Dreamscapes
Poids lourds (8/10 ). Maximum Overdrive Adapté : Maximum Overdrive par Stephen King
Cours, Jimmy cours (9/10 ). Adapté : Vengeance diabolique – TV
Le printemps des baies (8/10 ).
la corniche (9/10 ). Adapté dans Cat’s Eyes
La pastorale (8/10 ).
Desintox, Inc (9.5/10 ). Adapté dans Cat’s Eyes
L’homme qu’il vous faut (8/10 ).
Le dernier barreau de l’échelle (9/10 ).
Les enfants du mais (8/10 ). Adapté : Les enfants du Maïs
L’homme qui aimait les fleurs (9/10 ).
Un dernier pour la route (8/10 ).
Chambre 312 (9/10 ).

 

Petit résumé de Danse Macabre

Macabres, ces rats qui trottinent en couinant dans les sous-sols abandonnés d’une immense filature. Des milliers de rats filant en longue procession dans ces souterrains humides et sombres. Comment s’en débarrasser ? L’équipe de nettoyage a du pain sur la planche. Et ne peut encore imaginer l’horreur qui l’attend. Démoniaque, cette machine infernale dont les rouages ont une vie propre. L’engin happe les humains entre ses mâchoires d’acier et les plie en quatre comme un drap ! Diaboliques, ces êtres qui s’infiltrent par une brèche de l’univers. Fils du cosmos et d’une lune mauvaise, ils frappent sans scrupule ! Mais le pire n’est pas là. Le pire rampe dans les ténèbres. Aveugle, il végète depuis des années sous une église maudite. Dans l’attente d’une parole, d’un ordre de Celui qui le garde. Le Ver. Le Ver monstrueux ! Cinq nouvelles, cinq voyages au bout de la peur.
Croque-mitaine ? Allons donc ! C’est bon pour les enfants de croire à ces fadaises ! Lester Billings, pourtant, a vu ses trois gamins assassinés par le monstre. Et il n’était pas fou, du moins le croyait-il. Mais le malheur vous tombe parfois dessus de manière plus inattendue. C’est en buvant de la bière avariée que Richie Grenadine s’est transformé en flaque de matière grise. Il arrive aussi que des objets familiers prennent le pouvoir ! Soldats de plomb ou poids lourds. Le résultat est le même. Jeu de massacre ! Et si le diable s’en même, c’est le grand frisson ! Dans la rue de Stratford, Jimmy peut toujours courir, il a la mort aux trousses. Chacune de ces cinq nouvelles révèle la face cachée d’un monde, le nôtre, si proche et soudain si menaçant.