Dreamcatcher (film) Dreamcatcher (film)

Dreamcatcher (film)

La bande annonce originale du film

Jacquette DVD du film Dreamcatcher



Titre original: Dreamcather (2003)

Lien vers le livre

Photos de Dreamcatcher

Durée : 2h16

Réalisateur: Lawrence Kasdan

Acteurs: Morgan Freeman as Col. Kurtz, Thomas Jane as Henry Devlin,

Genre: Horreur.

Avis: 6/10, la 1ère partie est bonne, mais la fin est vraiment ratée et le film vraiment trop court.

Avis de Stephen King : « Dreamcatcher est le « premier film d’horreur et de suspense pleinement satisfaisant qu’un de mes livres ait inspiré au cours de quinze dernières années ».

Une longue recherche
Plutôt connu pour ces drames humains, Lawrence Kasdan cherchait depuis longtemps un projet qui lui permettrait d’avoir recours à de nombreux effets spéciaux. Le réalisateur a été largement servi puisque pas moins de 400 effets visuels émaillent le film, de poursuites dans la neige à la création de monstres en passant par un crash d’hélicoptère.

William Goldman : troisième
L’adaptation des quelque 600 pages du roman originel de Stephen King a été confiée au scénariste William Goldman, qui avait déjà rédigé les versions cinéma de Misery et Coeurs perdus en Atlantide (Hearts In Atlantis).

Créer une maladie
Pour les besoins de l’intrigue de Dreamcatcher, l’équipe de maquillage a dû inventer une maladie biologique totalement fictive. Parmi ses victimes, l’acteur Donnie Wahlberg, qui incarne l’un des membres de la bande infecté par le virus, a dû subir un traitement spécial : rasage du crâne, abandon de plusieurs kilos, séances de maquillage intenses, le tout pour donner à son personnage un air maladif.

Les retrouvailles Kasdan – Sizemore
Dreamcatcher marque les retrouvailles de Tom Sizemore avec Lawrence Kasdan, qui l’avait dirigé en 1994 dans Wyatt Earp.

Tournage à trois caméras
Directeur de la photographie de Dreamcatcher, John Seale a tourné certaines scènes avec pas moins de 3 caméras différentes, afin de multiplier les points de vue et donc de faciliter le montage.

Conditions extrêmes
Pour figurer la forêt du Maine dans laquelle est censée se dérouler une grande partie de l’intrigue du film, les équipes de Dreamcatcher se sont déplacées en Colombie Britannique, à l’Ouest du Canada. Elles ont dû y affronter des conditions atmosphériques plus que difficiles, le thermomètre descendant parfois au-dessous des -37 degrés.

Les commentaires sont clos.