Dôme Dôme

Dôme

Stephen King met sous un Dôme une ville

Titre original: Under the DOME
Date de sortie en France : 03 Mars 2011 en 2 Tomes chez Albin Michel, l’éditeur attitré de Stephen King en France.
Date de sortie aux USA : octobre 2009
Traducteur : Le traducteur est William Olivier Desmond. Tant mieux, car sur le site nous le considérons comme le meilleur traducteur de Stephen King
Nombre de pages : 1500 pages
Tout savoir sur la série TV Under the Dome la série saison 1
Dédicace : À la mémoire de Surendra Dahyabhai Patel. Tu nous manques, mon amie.
Genre: Fantastique
Avis: 9/10

Personnages principaux du Dôme(DOME)

Dale « Barbie » Barbara – Un ancien lieutenant de l’Armée (initialement dénommé un ancien capitaine par le colonel Cox), Dale est devenu un vagabond après le rassemblement de l’armée. Piégé au bord du Dôme, témoins d’une marmotte coupé en deux par l’événement, Dale a tenté de fuir la ville après une confrontation avec Junior Rennie et ses amis. Dale devient vite le choix du gouvernement des États-Unis pour exécuter Mill Chester.

Julia Shumway est une femme cynique et pleine d’esprit. Elle est propriétaire du Démocrate (alors qu’elle est plutôt une républicaine), le journal local de la ville. Elle veut toujours donner son point de vue et le prouver, à tous les gens autour d’elle. Ensuite, elle devient le lien entre colonel Cox et Dale Barbara grâce à son téléphone portable.
Julia et Dale commencent une relation romantique.

Rennie junior -Il est un voyou de petite ville et le fils de l’homme le plus influent de Chester.
Il déteste en particulier Dale Barbara

Eric « Rusty » Everett

Joseph « Scarecrow Joe » McClatchey

Brenda Perkins

Frank DeLesseps

Petit historique du livre

Stephen King a commencé en 1983 à travailler sur une histoire prénommée « The Cannibals » traitant de personnes enfermées dans un immeuble et forcées de s’entre-dévorer pour survivre.
Histoire qu’il a abandonnée à deux reprises.

Vidéo de la présentation du livre

Présentation du roman « Dôme » (DOME)

A la fin d’une superbe journée d’automne sur Chester Mill, dans le Maine, la ville est inexplicablement et soudainement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Un dôme (DOME). Les avions s’écrasent contre lui et les épaves tombent en flammes du ciel, une main de jardinier est tranchée quand le dôme (DOME) descend sur elle, les gens faisant les courses dans la ville voisine sont séparés de leurs familles, et des voitures explosent sous l’impact. Personne ne comprend ce qu’est cette barrière, d’où elle vient et quand -ou si- elle partira.
Dale Barbara, vétéran de la guerre en Irak, est maintenant cuisinier de plats rapides, il se retrouve à faire équipe avec quelques citoyens intrépides – Julia Shumway la propriétaire du journal local, l’assistant d’un médecin traitant à l’hôpital, une conseillère du maire et trois enfants courageux.
Contre eux, Big Jim Rennie, un politicien que rien n’arrêtera – même pas le meurtre – pour garder les reines du pouvoir, et son fils, qui garde un terrible secret dans un sombre cagibi.
Mais leur adversaire est le dôme lui-même.
Parce nous n’avons pas beaucoup de temps. Le temps nous manque.
(Merci à Jean-Michel Pailherey pour la traduction)

Communiqué de Presse Albin Michel sur la sortie de « Dôme » (DOME)

Le Dôme (DOME) : personne n’y entre, personne n’en sort.
A la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, se retrouve brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Face à ce phénomène inexplicable, un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe, et la résistance s’organise peu à peu…

« De loin mon livre préféré de l’année. »
Neil Gaiman

« Le meilleur King depuis des années… Absolument irrésistible ! »
John Connoly

« Probablement le roman le plus puissant jamais écrit par King. »
The Washington Post

« Les pages se tournent si vite que votre main a du mal à suivre… L’invraisemblance d’un dôme coupant du monde une ville entière devient totalement crédible grâce à une accumulation de détails et d’observations perspicaces. L’éditeur compare le livre au Fléau, mais nous songeons plutôt à Brume : une autre histoire de huis clos épique, un tour de force où des éléments extérieurs mettent à mal les apparences policées d’une petite ville pour en dévoiler les noirs secrets, révélant ce qu’il y a de meilleur chez l’être humain, mais aussi le pire du pire…
On pourrait penser qu’après quarante ans d’écriture, le pape du roman noir ne puisse encore élargir son lectorat. Pourtant, c’est ce qui va arriver avec la sortie du Dôme (DOME). Et maintenant, LISEZ ! »
Guillermo del Toro (réalisateur du Labyrinthe de Pan) et Chuck Hogan (écrivain), coauteurs de La Lignée

« Les lecteurs peuvent s’immerger dans ce formidable roman métaphorique pour son message sur la domination américaine, la liberté de la presse, la torture et le mépris de l’environnement ou juste pour l’histoire…Derrière le scénario du dôme proprement dit, King a concocté un fantastique « vous ne vous y attendiez pas ! ». Mais c’est l’histoire des gens enfermés – le zoo humain – qui est la plus passionnante. En ces temps de textos et de romans twitter, King nous plonge dans une histoire fascinante, étouffante, qui nous scotche pendant plus de 1 000 pages. »
USA Today

31 Comments
Lisacandy 22 mars 2015
| |

Dôme
J’ai adoré et dévoré les deux tomes. Seule la fin laisse à désiré et empêche ce super roman d’être qualifié d’excellentissime. Par contre la série TV est une daube sans nom : c’est nul à ch…

Taduz 22 octobre 2013
| |

Dôme
J’ai trouvé que ce roman est un peu long (tout ça pour ça). J’ai eu du mal à m’attacher aux personnages, contrairement aux autres livres de SK que j’ai lus. L’intrigue est bonne mais le déroulement moyen. Je n’avais pas l’impression du tout de lire du Stephen King, je n’ai pas reconnu sa patte. La fin est un peu tirée par les cheveux.

Insomniacos 15 avril 2013
| |

Dôme
Lettre à moi-même (le pov’ gars qu’a pas d’amis)
on écrit « j’insulterais », patate!

NB oui, je sais que j’ai 2 ans de retard, mais j’écris ces « avis » pour peupler ma nuit, pas pour être lu, car en fait même si quelqu’un -même moi-me lisait en temps réel, moi je serais de toute façon déjà mort. De vieillesse. Je n’aurais pas du revenir.
(..ù)

Insomniacos 15 avril 2013
| |

Dôme
Dôme…dommage que pour rendre hommage à un écrivain certains (beaucoup!) »écrivent » des « avis » truffés de fautes de toutes sortes. Si vous aimez SK, respectez ce pour quoi il vit: l’écriture et le travail que ça représente! Faites un effort, si vous avez les neurones et la volonté et la politesse nécessaires.
Pardon? mon avis sur Dôme? c’est que je ne l’ai pas lu! Je sors de l’excellent 22/11/63, ça pose un problème? Woh, cool, je rigole! Ah, une autre forme de respect pour un écrivain, quel qu’il soit (Murakami, MacCarthy, Harrison ect): j’insulterai mon intelligence et la leur en écrivant « je suis un inconditionnel de Machin »! Ben si c’est pas (aussi) bon, je ne vais pas crier au chef-d’oeuvre à chaque fois, ce serait quelque peu débilos, non? si, si, tout à fait, je suis d’accord avec moi, je m’aime et en suis inconditionnel. Là, si, c’est permis. Bon, lisez, mes frères, et pas que ce cher Stephen! Varions les plaisirs, les genres,enrichissons-nous.
Amen.

The Blob 13 septembre 2012
| |

Un classique
‘Dôme’ est certainement le meilleur King depuis des années, peut-être depuis ‘Désolation’. On y retrouve l’élément de base que cet auteur affectionne : un village paumé (ou une petite ville) qui reçoit la visite d’un évènement surnaturel. Le talent d’écriture de King n’est plus à démontrer mais, dans celui-ci, il faut tout de même un paquet de descriptions un peu laborieuses, de présentations des personnages bien lourdes avant que l’histoire ne commence à se fluidifier et la magie à fonctionner. Et ce, en dépit d’une entrée en matière explosive. De plus, j’ai eu du mal à m’identifier à tous les personnages, contrairement à ceux de ‘Ca’, par exemple. Il y a un petit côté Rambo dans le duel Barbara/Rennie. Peut-être un clin-d’oeil volontaire du King. Pour finir, ‘Dome’ réunit quand même horreur, science-fiction et fantastique en même temps. Ce qui n’est pas donné à tous les auteurs.

jérémie de Poissy 20 février 2012
| |

Dôme
Un très bon Stephen King dans une histoire qui tient en haleine. J’ai mis un moment à m’y mettre mais une fois dedans on n’a plus envie d’en sortir contrairement à ces personnages.

Trois petites choses m’ont un peu « irrité »: le présent de l’indicatif à certains moments (surprise), le personnage de Rennie qui prononce une phrase vers la fin quand Julia, Barbara, et Sam vont tenter de se rendre à la boîte mais le hic Rennie est mort peu de temps auparavant et la fin qui semble à mon avis bâclée.

Toutefois, c’est un livre à lire!!!;-)

pinkbOnO 10 août 2011
| |

Dôme
Certainement le meilleur King, ever.
Du grand delire.
Fabuleux.

shinken51 28 juillet 2011
| |

Dôme
Un livre excellent du début à la fin! Tout est réuni pour passer des heures intenses sous ce Dôme! Dommage qu’il y ait une fin… c’est dur de refermer ce livre.

Pedro 6 juillet 2011
| |

Dôme
Très bon King. Pas aussi bon que « Désolation » ou « Ca » – mes préférés – mais très bon quand même.
Juste un gout de trop peu à la fin. Presque « trop facile », en qque sorte. J’aurais préféré une fin à la « Marche ou crève ». Plus sombre, plus noire, plus folle.

19 mai 2011
| |

Dôme
c est mon préféré. Mais la fin est nul, c est dommage

Hilou 22 avril 2011
| |

Dôme
bon sang de bonsoir MON KING prefere il vaut vraiment le coup

Lisez le vous le regretterez pas

Gwendolyne 15 avril 2011
| |

Dôme
Le Dôme, un livre, une histoire fabuleuse. J’ai devoré chaques mots. Comme pour le Fléau j’ai eu du mal à le quitter. S.K est dans toute sa splendeur, une idée originale. Heureusement qu’il a persisté pour écrire ce roman. Merci à Lui pour cette histoire qui ne laisse personne indifférente. Je le conseil !!!!

Palem94 7 avril 2011
| |

Dôme
J’ai beaucoup aimé mais le final m’a fait penser à la trilogie « animalière… » de Werber.
Une impression de Déjà Vu…
SK aurait-il pu s’inspirer de notre Bernard Werber national ?
Vivement sa venue en France !

vincent 31 mars 2011
| |

Dôme
je suis un grand fan de king et je dois dire que ce ce livre est tres tres bon…j ai juste une petite critique pour la fin qui est un peu limite….

Gwendolyne 29 mars 2011
| |

Dôme
Je vient de finir le Tome 1 de ce livre. Et ouah autant magnifique que je ne pouvait l’imaginer.
Les personnages sont attachants. Comment les hommes veulent avoir du pouvoir et le garder. Les gens bons qui se battent pour le juste, les accros à la religion. Hate de commencer le Tome 2.

28 mars 2011
| |

Dôme
Je suis au milieu du tome 1 et je me régale. SK est de plus en plus virulent face au fascisme, au tea party et au extatiques religieux. Contrairement au roman  » L’apparition des surhommes » (écrit par un ancien de Vichy!), on devine que SK nous dirige vers un thème récurant chez lui, la survie de quelques personnes sensées au milieu d’une large majorité de crétins sans scrupules (qui bien entendu s’empare du pouvoir, ce qui ne facilite pas la tâche des « gentils ») Dans L’apparition des surhommes, le dôme transcende l’être humain (même si au début il le réduit à l’état d’esclave) alors que je devine au stade de ma lecture que l’être humain en question n’en sortira pas grandit!!! Même si les personnages de SK sont très manichéens, c’est toujours un régal de voir craqueler le vernis de civilisation face à une situation extra-ordinaire. Enfin, SK entre dans le vif du sujet dès les premières pages, zappant les longues descriptions de la Nouvelle Angleterre comme dans nombre de ses romans. Depuis Cellular je trouve que son style est plus incisif et plus cru. Du bon SK quoi!

moebar 27 mars 2011
| |

Dôme
Un excellent livre tout en noirceur, sans espoir ou presque..
De superbes trouvailles, un gros pavé bien construit comme je les aimes! C’est subjectif mais je trouve les premières 1000 pages sensationnelles mais les 10 dernières trop « too much » mais bon d’autres aimeront je suppose.
Mention spéciale au « couple » andy sanders et « le chef » (complétement perchés!!!!!)

Valérie 14 mars 2011
| |

Dôme
Je débute le tome 1 (env. 200 pages lues alors que j’avais un autre livre en cours – « Un long silence » de Mikal Gilmore (version familiale et également excellentissime de « Le chant du Bourreau » de Norman Mailer), 2 livres que je vous recommande vivement par ailleurs) et déjà je sais que Le Grand King est de retour.
Par contre, le fait que ce soit un dôme qui recouvre le patelin me fait irrémédiablement penser au … long-métrage des Simpsons (désolée …). J’ai beaucoup trop d’estime pour le Maître pour le soupçonner ne serait-ce qu’une seconde de « piquage d’idée » et savoir que ce roman mijote depuis plus de 30 ans me conforte dans mon idée mais bon … la coïncidence est troublante !

JP 13 mars 2011
| |

Dôme
j ai lu tous les romans de S.K.,et je trouve que c est le meilleur depuis dreamcatcher,j’ai lu les deux tomes en 1 semaine,coincé sous le dome….

ramdam 10 mars 2011
| |

Dôme
J’ai commencé aujourd’hui…adieu le reste du monde, je ne réponds plus au téléphone, la famille mange des sandwichs, je ne fais pas deux minutes de plus au boulot…je lis Dôme…

28 février 2011
| |

Dôme
J’ai lu ce roman en espagnol importé des USA depuis plusieurs mois déjà et la lecture m’a tout simplement transporté.Complet, haletant,angoissant..tous les ingrédients réunis pour en faire un succès.par contre je ne comprends pas la démarche qui consiste à le faire sortir en 2 tomes; si ce n’est une pure logique mercantile, irrespectueuse pour les lecteurs du maître.

dome 21 février 2011
| |

Dôme
La sortie du roman Dome est prévue le 03 mars 2011

Jean-Marie Lamproix 3 décembre 2010
| |

Under the dome (Sous le dôme)
Je cherche un lecteur de « L’apparition des surhommes » de BR Bruss (Temps futurs n° (1), 1er trimestre 1953
RENCONTRE, 1970
LIVRE DE POCHE, 1977
OMNIBUS, 2006).
Le dôme est déjà là !
Des points communs avec « Sous le dôme » (dont j’attends la version française avec impatience…) ?

Ally 4 novembre 2010
| |

Under the dome (Sous le dôme)
LE DÔME,c’est le titre français du livre du King qui sortira en Mars 2011.
J’ai lu sur un site qu’il devait sortir en 2 tomes chez albin michel.

lolly 5 octobre 2010
| |

Under the dome (Sous le dôme)
je viens de terminer le livre en anglais, et il est génial!

ça 16 septembre 2010
| |

Under the dome (Sous le dôme)
je l’aurais un jour entre les mains,je le lirais à m’en faire pleurer les yeux .Je l’ai vu dans une librarie en allemagne il y a de cela dèjà deux mois !!!!!

Jack Reacher 11 septembre 2010
| |

Under the dome (Sous le dôme)
Etant un fan inconditionnel de Stephen King, j’attends donc avec impatience la sortie d’ « Under the dome ». D’autant que le résumé me donne vraiment l’eau à la bouche !!!!!!

Wings_Free 13 août 2010
| |

Under the dome
Ca donne grave envie de dévorer ce livre !
Nous sommes le 13/08/10, donc je pense que dans 5 mois maxi il sera dans les rayons !

stephenking999 14 mai 2010
| |

Under the dome
La traduction française de la présentation de « Under the dome » est mise à jour. Merci.

Clair-De-Lune 26 novembre 2009
| |

Under the dome
Sachant qu’il vient de sortir en Amérique, on devra attendre plus que quelques long mois je suppose.

mumix 5 juillet 2009
| |

Under the dome
Haaaaa jai hate jai hate qui sorte au canada en francais jai trop trop hate