Désolation Désolation

Désolation

Titre original: Desperation.
Lien vers le TV film
Genre: Fantastique
Avis: 08/10.
Résumé: Route 50, Nevada. Peter Jackson et sa femme Mary traversent le désert pour regagner New York. Soudain, Mary pousse un cri là, sur un panneau de limitation de vitesse, quelqu’un a cloué un chat. Puis Peter aperçoit dans le rétroviseur une voiture de police, qui les dépasse et pile. Un immense flic en sort, les contraint à abandonner leur véhicule et les emmène à. Désolation, la ville la plus proche. Désolation ! Quel nom, même pour une cité minière !

 

49 Comments
19 août 2015
| |

Désolation
Tres tres bon livre je viens de le finir extra David Carver,Le petit cul bénit sa ma fais rire !

luce 26 mars 2014
| |

Désolation
J ai Bcp aime desolation ,très cruel mais du très bon king
MAIS ou alors je suis un peu c…. G pas trop compris l histoire entre Johnny et David :la vision de David avec Dieu-Johnny mort au Vietnam mais vivant et celle de David avec Brian …
Ce livre est quand même dur je vais attendre pr le relire mais vraiment le trip entre Johnny et David… Pas compris

Lemke 26 octobre 2011
| |

Désolation
Moi aussi j’ai adoré le début (flic psychopathe qui séquestre des voyageurs) et beaucoup moins aimé la suite avec le puits chinois et tak. En revanche la psychologie des personnages est bien amenée.

shinken51 2 août 2011
| |

Désolation
Mon premier King et quelle histoire!!! J’ai rarement ressenti tant d’émotions (surtout pour le petit Carver)! A lire sans hésitation!

chm976 7 mars 2011
| |

Désolation
j’ai vraiment adoré, sachant que jusqu’à là je n’avais jamais lu Stephen King, je l’ai trouvé très bien; et cela me pousse à continuer de lire ses livres.

Inès 26 juillet 2010
| |

Désolation
Ce livre m’a totalement terrifié. Vraiment un excellent roman, Stephen King est vraiment le roi de la terreur ! J’aime son univers !

christophe 17 avril 2009
| |

Désolation
Ce livre est génial, tout simplement.

Foukoulou 17 juillet 2008
| |

Désolation
Mon premier livre de Stephen King,
un livre attachant du début à la fin, magnifique, j’ai senti la terreur des personnages, toutes ces émotions, ce mélange d’imagination et de réalisme…
Cet homme est un trésor d’idées. Heureusement qu’il existe un homme pareil car c’est grace à lui que j’ai aimé la lecture. .^____^.
vraiment magnifique.

pat59 4 juillet 2008
| |

Désolation
Du bon King comme d’habitude, quelques passage long mais le suspense est toujours au rendez vous.

moebar 12 avril 2008
| |

Désolation
Une histoire menée avec une imagination sans faille, du très bon, malgré quelques passages un peu lourd voir ridicule. Cela reste du bon King.

Martin 2 janvier 2008
| |

Désolation
Je vais sûrement me faire taper dessus mais pour l’instant c’est peut-être le seul Stephen King ou je n’ai pas accroché. Si l’histoire commence bien (un flic psychopathe qui enferme les gens qu’il rencontre sur sa route), la deuxième moitié du roman s’embrouille dans ces histoires de puits chinois, de religion, de Dieux, Tak etc … Disons que je preferais l’idée de départ, celle des détenus enfermés par un flic psychopathe plutôt que l’idée du puits chinois, de Tak etc …

Mick Burton 27 février 2007
| |

1996 – Désolation
bonjour à tous, je viens vous rappeler que Desolation est en fait un roman jumeaux et que vous ne pouvez pas le lire sans avoir lu ou sans lire après « Les Régulateurs » de Richard Bachman. Comme tout le monde sait, Richard Bachman est le pseudonyme de S. King qu’il utilise là pour faire une sortie conjointe de deux livres. Pour vous en convaincre avant même de les lirent, n’hésitez pas à regarder les pochettes: la pochette des Régulateurs à gauche et de Desolation à droite, une fois accolées ne forme qu’une seule et même image.
J’avais bien aimé ce petit effet lorsque j’avais acheté les deux livres à l’époque. Les Régulateurs, moins épais que Desolation est même meilleur que son jumeau. Vous y retrouverez le même monstre (Tak), et exactement les mêmes noms de personnages (mais attribués à des physiques différents).
Les deux livres n’ont pas officiellement d’attache, vous pouvez donc lire l’un sans l’autre, mais l’effet de King ne vaut qu’une fois les deux associés.

Geofilm 6 janvier 2007
| |

1996 – Désolation
Un des meilleurs livres de Stephen King qui nous plonge dans une ambiance angoissante (comme dans tout les Stephen King d’ailleurs).

sara 16 décembre 2006
| |

1996 – Désolation
il est tro bi1 ce livre perso je lè adoré le suspense y est tou ltem jadore ce bouq1

peggy 6 novembre 2006
| |

1996 – Désolation
j’ai été captivée par ce livre, on le dévore car on veut tjs aller plus loin pour comprendre le dénouement. malheureusement, je suis restée sur ma faim… j’ai trouvé la fin du livre baclée. autant king a su nous tenir en haleine tout au long de son livre, autant sa chute nous ramène vite sur terre. quand j’ai eu fini ce livre je me suis dit » ai-je aimé ou non? ». et pourtant croyez moi, tout au long de ma lecture, je ne pouvait pas décrocher… c’est en celà que le livre est, à mon gout, décevant.il vous tient en haleine jusqu’à l’avant dernière page et la fin m’a gaché mon plaisir.

boops 2 septembre 2006
| |

1996 – Désolation
ce qui me dérange et en même temps me plaît énormément chez stephen king c’est sa capacité à parler de cul dans les moments les plus inappropriés. son obsession des fantasmes, rêves érotiques ou simplement idées qui traversent l’esprit des personnages, souvent masculins d’ailleurs, donne justement à ses personnages un aspect malsain. ici sévit encore ce côté de son écriture que j’aime autant qu’il me répugne.

pok 30 août 2006
| |

1996 – Désolation
tjs un petit quelque chose pour réfléchir sans prétention mais sans bétise aucune avec stephen… là, j’en retiens l’approche sur Dieu et la spiritualité. petite analyse du divin et des intérogations que l’on peut porter sur la foi. moi, j’aime bien stephen. et j’aimerai avoir un niveau suffisant en anglais pour le lire en vo…

Rudy 29 juillet 2006
| |

1996 – Désolation
Ce livre reste pour moi l’un des meilleurs du King….
J’ai lu beaucoup de ses livres et franchement, il reste tjrs celui qui me fit apprécier le maître de l’horreur…
Encore bravo au King pour ce chef d’oeuvre de l’épouvante….

1996 – Désolation
decu vraiment decu par ce livre
autant le debut du livre est vraiment excellent a tel point qu’on se demande bien ce qui se passe ds cette ville autant la fin m’a decu ca part trop en sucette
neanmoins il se lit assez facilement

Philippe FM 19 mai 2006
| |

1996 – Désolation
Terrifiant ! J’ai aimé Désolation car au fur et à mesure qu’on le lit, on découvre de plus en plus d’horreurs . J’ai trouvé le côté religieux très original car après tout, qui d’autre que Dieu aurait pu sortir les personnages de cet enfer ?

raiden 23 avril 2006
| |

1996 – Désolation
Un livre qui ne fait pas parti pour moi , d’un des meilleurs de Stephen King.Et ce coté religieux est vraiment barban.Dommage.Mais j’ai adorer la premiere partie.Beaucoup moins la deuxieme.

Faucheuse 18 avril 2006
| |

1996 – Désolation
Jai aps encore finit ce livre que deja je me rend compte qu’il est excelent.
Certes certains passages sont un peu long et un peu trop descriptif mais l’ambiance que degage ce livre est unique.
Des qu’il se passe un truc important king nous renvoie a une autre situation antirieure et ainsi de suite à chaque fois.il reflete aussi une ambiance rès malsaine (les pierres)et des désirs plus que mazochiste.Il fait dérivé certains personnage à la folie la plus extreme.franchement,excelent ouvrage !

Lolo67 18 juillet 2005
| |

> 1996 – Désolation
Le meilleur Stephen King pour moi !!!
Il a délaissé le temps d’un livre les aspects psychologiques de la peur pour créer un vrai climat de terreur par les actes…
Un sommet de la littérature d’horreur que j’ai plié en 3 nuits d’insomnie !!!

Pour information, le DVD de ce téléfilm (sorti cette année aux Stazunis ne sortira peut etre pas en version française mais uniquement en Import tout comme Salem’s Lot (à moins peut être que nous envoyions une pétition à M6, chaîne officielle de Monsieur KING)

Lily 23 mai 2005
| |

> 1996 – Désolation
Excellent roman !! très prenant et rebondissant d’action. Je l’ai lu très rapidement, impatiente de connaître la fin de l’histoire. SK écrit avec beaucoup de réalisme, ce qui fait qu’on arrive bien à visualiser les scènes.
De plus on observe une sorte de renversement des rôles : un enfant « à la tête » des adultes. Très bonne idée ^^

Jrom 13 mai 2005
| |

> 1996 – Désolation
Excellent , très prenant .

Jamison 23 avril 2005
| |

> 1996 – Désolation
Rien a dire!!!
Je vient de finir le livre, un copain me l’a préter, collie est mon perso préférer, c dommage kil meur!!
kelke part je sui encore o fond de la mine…..HARRRRRRRRRGG!!!

Maerlyn 31 mars 2005
| |

> 1996 – Désolation
Faut pas lire le résumé pour se laisser la surprise des évenements. Un de mes préférés, c’est fun, drôle, prenant… Ne pas hésiter à le lire, du très grand king

marlene 22 février 2005
| |

> 1996 – Désolation
Miam ce bouquin, un vrai régal, le flic est mémorable et tout ce que je sais c’est que je n’irai jamais a Désolation 😉

Lucas 16 février 2005
| |

> 1996 – Désolation
ça doit faire 12h que j’ai fini de lire ce bouquin mais je suis encore dans cette ville terrifiante!moi qui ne suis pas croyant j’ai quand même joué le jeu pour m’attacher au personnage de David qui j’espère, si il y a adaptation au ciné, ne sera pas joué par un acteur bidon!Le personnage du flic est vraiment génial, j’étais presque déçu qu’il meurt!

Aniballl 12 janvier 2005
| |

> 1996 – Désolation
un livre monstrueux, regroupant tout, peur, angoisse, violence, traque… que des thèmes chers à King et à ses lecteurs. un roman magistral avec suffisament de pages pour rassasier le lecteur (plus de 600).

Désolation vous prend aux tripes et vous fait battre le coeur, traquant les propres phobies des lecteurs.

Le personnage du flic est mémorable.

ma note 9/10

d’ailleurs une adaptation au cinéma est en prévision. espérons qu’elle soit à la hauteur de l’oeuvre de Stephen.

Julien le shaman 5 janvier 2005
| |

> 1996 – Désolation
Pour ma part (des ténèbres) « Desolation » reste le summum dans la riche carrière de Stephen King, que j’essai de suivre en écrivant moi-même mes romans. Ce best-seller est ma principale inspiration : angoisses, violence, réflexions et dialogues dépouillés. Un grand King qui va loin dans les détails de l’auto destruction et du macabre. Des personnages attachants et une émotion certaine qui en font une oeuvre dialobolique parfaite. Et qui tient la route, même pendant ses 800 pages. A quand une adaptation cinématographique??? Réveillez vous messieurs les cineastes, on va pas attendre 20 ans, cet ouvrage approche de la décennie. A LIRE ABSOLUMENT.

cil 7 octobre 2004
| |

> 1996 – Désolation
c’est LE livre qui m’a fait cauchemardé pendant plusieur nui il est extra! a lire a tout pri je le conseil fortement.

Regis1er 7 octobre 2004
| |

> 1996 – Désolation
Génial ! Une histoire de fou ! un de mes préféré !