gray_livre.jpg

Le Portrait de Dorian Gray

gray_livre.jpg

Description

 Ainsi tu crois qu’il y a seulement Dieu qui voit les âmes, Basil ? Ecarte le rideau et tu verras la mienne. Il avait, prononcé ces mots d’une voix dure et cruelle. – Tu es fou, Dorian, ou tu joues, murmura Hallward en fronçant les sourcils. – Tu ne veux pas ? Alors, je vais le faire moi-même, dit le jeune homme qui arracha le rideau de sa tringle et le jeta par terre. Une exclamation d’horreur s’échappa des lèvres du peintre lorsqu’il vit dans la faible lumière le visage hideux qui lui souriait sur la toile. Il y avait quelque chose dans son expression qui le remplit de dégoût et de répugnance. Grands dieux ! C’était le visage de Dorian Gray qu’il regardait ! L’horreur, quelle qu’elle fût, n’avait pas encore entièrement ravagé sa stupéfiante beauté. Il restait encore des reflets d’or dans la chevelure qui s’éclaircissait et un peu de rouge sur la bouche sensuelle. Les yeux bouffis avaient gardé quelque chose de la beauté de leur bleu. Le contour des narines et le modelé du cou n’avaient pas encore perdu complètement la noblesse de leurs courbes. C’était bien Dorian. Mais qui avait peint ce tableau ? Il lui semblait reconnaître son coup de pinceau. Quant au cadre, il était de lui. C’était une idée monstrueuse et pourtant il eut peur. Il prit la chandelle allumée et la tint devant le portrait, Son nom figurait dans le coin gauche, tracé en longues lettres d’un vermillon brillant. Ce texte se rapporte à l’édition Poche.

SDM
Etrange récit écrit en 1890 et tenant à la fois du conte philosophique et de l’allégorie. L’élément fantastique apparaît principalement dans le climat que crée le personnage principal en vivant sa destinée paradoxale, entraînant le lecteur dans une réflexion sur le bien et le mal suggérée par le motif de l’art qui peut tout transfigurer en abolissant les frontières naturelles ou conventionnelles. — Services Documentaires Multimédia

malevil.jpg

Malevil

malevil.jpg

L’auteur : Robert Merle est un écrivain français (Tebessa, Algérie, 28 août 1908 – La Malmaison, Montfort-l’Amaury, Yvelines, 28 mars 2004)

Avis 9/10

Résumé : Emmanuel Comte et son cercle d’amis d’enfance sont en effervescence à l’approche des élections municipales dans le petit village de Malevil dans le sud-ouest de la France. Mais cet évènement politique majeur, tout comme les querelles entre progressistes laïcs et conservateurs, ne deviennent que vaine péripétie quand la folie du monde les rattrape : une « bombe propre » détruit presque toute vie par une brusque montée en température. Protégés dans la cave de leur vieux château de Malevil, ils tentent de s’organiser et de croire encore qu’un avenir est possible.

Malevil est un pilier du roman post-apocalyptique français. Robert Merle tente de définir ce qui est voué à la conservation ou à la disparition lorsque la civilisation humaine est en apparence écroulée, que ce soit en matière de technologie, de traditions, de formes de pensées ou de modes de pouvoir. À travers une sensibilité rurale, il porte un regard précis et attentif sur ses personnages, confrontés à la nécessité de se remettre en question et de trouver de nouvelles règles et méthodes susceptibles d’assurer au mieux leur subsistance. Leurs efforts d’adaptation matérielle et spirituelle à leurs nouvelles conditions ne sont évidemment pas exempts de questionnement moral.

L'ange des ténèbres

L’aliéniste

L'ange des ténèbres
L’ange des ténèbres
New York 1896… Un meurtrier auprès duquel jack l’Éventreur fait piètre figure sème aux quatre coins du Lower East Side les cadavres d’adolescents atrocement mutilés sans provoquer la moindre réaction des pouvoirs publics… Révolté par tant d’indifférence, Theodore Roosevelt, alors préfet, fait appel à ses amis John Schuyler Moore, chroniqueur criminel, et Laszlo Kreizler, aliéniste spécialiste des maladies mentales -, pour élucider cette énigme terrifiante. Leurs procédés sont révolutionnaires ! En étudiant les crimes, ils pensent pouvoir brosser le portrait psychologique de l’assassin, l’identifier et l’arrêter. Ils ont peu de temps : le meurtrier continue à frapper. Les obstacles se multiplient mais rien ne pourra les arrêter…

Il y aura une suite que j’ai également aimé : L’ange des ténèbres: Petit résumé : L’histoire se déroule un an après l’affaire Beecham, toujours à New York, au mois de juin 1897. Le bébé d’un diplomate espagnol est kidnapé sous les yeux de sa mère dans une station de métro. Miss Sara Howard, devenue détective privé et auprès de laquelle l’épouse du diplomate vient chercher de l’aide, entreprend d’enquêter…
farenheit_451.jpg

Farenheint 451

farenheit_451.jpg

Dans une société futuriste, les pompiers ont pour rôle de brûler les livres jugés subversifs, les gens se côtoient sans se connaître, regardant la « famille » sur les 4 murs du salon…

abyssin.jpg

L’abyssin

abyssin.jpg

Sujet : Louis XIV n’a jamais rencontré le Négus, le mythique roi d’Éthiopie mais il y eut bien entre les deux souverains des contacts diplomatiques. Un ambassadeur fut envoyé par le Négus à la cour du Roi Soleil. C’est en se fondant sur ce fait historique que Jean-Christophe Rufin bâtit son premier roman, l’aventure extraordinaire de Jean-Baptiste Poncet, traversant les déserts d’Égypte et les montagnes d’Abyssinie avant de se retrouver à Versailles, un peu dépaysé mais sans rien perdre de son inépuisable ingéniosité. L’enjeu est de taille puisque l’Éthiopie est l’objet de la convoitise des jésuites, des capucins et de pas mal d’autres qui, sous prétexte de servir Dieu, mettraient volontiers le pays sous leur coupe. Ayant compris le résultat désastreux que sa mission pourrait entraîner, Poncet décide de tout faire pour sauvegarder la liberté et les mystères de l’Éthiopie. Derrière un récit captivant, dans une langue héritée de Voltaire et Diderot, se cache une réflexion tout à fait actuelle sur le fanatisme et la liberté des peuples. –Gérard Meudal

fievre_de_glace.jpg

Fievre de glace

fievre_de_glace.jpg

Quel est le mystère à la source des prémonitions d’un jeune voyant engagé dans des entreprises de sauvetage? Une journaliste trouvera à temps le secret des rêves où préside un vieux moulin à vent.