Le Fléau - Tome 10 - Voyage sans retou

Le Fléau – Tome 10 – Voyage sans retour

Le roman excellentissime de Stephen King – Le Fléau
L’adaptation à la télévision du Fléau
Toutes les couvertures de The Stand US déjà parus

Tous les titres de la série “Le Fléau” sortis en langue française

Le Fléau – Tome 1
Captain Trips
Le Fléau – Tome 2
L’homme sans visage
Le Fléau – Tome 3
Le cauchemar américain
Le Fléau – Tome 4
Les survivants
Le Fléau – Tome 5
Désolation
Le Fléau – Tome 6
Mère Abigail
Le Fléau – Tome 7
Durs à cuire
       
Le Fléau – Tome 8
Les tueurs
Le Fléau – Tome 9

No man’s land
Le Fléau – Tome 10

Voyage sans retour
       

Le Fléau – Tome 10 – Voyage sans retour

Sortie en France 03 Avril 2013

Mon avis : Pas encore lu

THE LITTLE GREEN GOD OF AGONY

THE LITTLE GREEN GOD OF AGONY

Une bande dessinée à découvrir par épisode. Stephen King et l’Exorciste

Titre original: THE LITTLE GREEN GOD OF AGONY
Date de sortie aux USA : Sur le Web, à partir du 15/10 avec une planche, le lundi, le mercredi et le vendredi et pendant 8 semaines.
Date de sortie en France : Inconnue
Dédicace : Néant
Genre: Fantastique
Avis: Il faut que lire encore quelques planches pour exprimer une opinion.

Nouveauté : Si l’on peut et si l’on ne nous l’interdit pas, nous mettrons les planches au fur et à mesure de leurs publications.

Résumé du livre

Katherine “Kat” MacDonald est une infirmière qui s’occupe d’un client très riche, Andrew Newsome. Elle est convaincue qu’il surmonterait ses blessures provenant d’un accident d’avion, mais il ne veut souffrir pour guérir. Désespéré, Newsome a embauché un guérisseur, le Révérend Rideout, qui promet “d’expulser” sa douleur de son corps.

Mots clés choisis et en rapport avec “THE LITTLE GREEN GOD OF AGONY”

Nous vous présentons en quelques mots de vous guider vers des éléments en rapport avec le roman présenté.

| Bande dessinée | Exorcisme | Stephen King | La douleur et Stephen King | horreur | Mal | Dessins | Critiques des lecteurs
Le Fléau - Tome 9 - No man's land

Le Fléau – Tome 9 – No man’s land

Le roman excellentissime de Stephen King – Le Fléau
L’adaptation à la télévision du Fléau
Toutes les couvertures de The Stand US déjà parus

Tous les titres de la série “Le Fléau” sortis en langue française

Le Fléau – Tome 1
Captain Trips
Le Fléau – Tome 2
L’homme sans visage
Le Fléau – Tome 3
Le cauchemar américain
Le Fléau – Tome 4
Les survivants
Le Fléau – Tome 5
Désolation
Le Fléau – Tome 6
Mère Abigail
Le Fléau – Tome 7
Durs à cuire
       
Le Fléau – Tome 8
Les tueurs
Le Fléau – Tome 9

No man’s land
Le Fléau – Tome 10

Voyage sans retour
       

Le Fléau – Tome 9 – No man’s land

Sortie en France 24 Octobre 2012

Mon avis : Ah que la nature humaine est bien rendue dans cette bande dessinée. Des personnages défendent leurs intérêts. D’autres se sacrifient pour la communauté, certains essaient de ramener l’électricité pour apporter un retour à la normal, le Mal rôde, l’amour arrive à surnager et à lutter contre les haine.
Rien à redire, on continue dans la qualité, le scénario est bien construit pour ne pas nous perdre, chaque personnage est bien rendu. Bravo.

Jean-Michel Pailherey – Novembre 2012

Le Fléau - Tome 8 - Les tueurs

Le Fléau – Tome 8 – Les tueurs

Le roman excellentissime de Stephen King – Le Fléau
L’adaptation à la télévision du Fléau
Toutes les couvertures de The Stand US déjà parus

Tous les titres de la série “Le Fléau” sortis en langue française

Le Fléau – Tome 1
Captain Trips
Le Fléau – Tome 2
L’homme sans visage
Le Fléau – Tome 3
Le cauchemar américain
Le Fléau – Tome 4
Les survivants
Le Fléau – Tome 5
Désolation
Le Fléau – Tome 6
Mère Abigail
Le Fléau – Tome 7
Durs à cuire
       
Le Fléau – Tome 8
Les tueurs
Le Fléau – Tome 9

No man’s land
Le Fléau – Tome 10

Voyage sans retour
       

Le Fléau – Tome 8 – Les tueurs

Sortie en France 26 Juin 2012
Ca y est, la tension monte et la zone libre de Boulder s’apprête à vivre la nuit qui pourrait changer le cours de l’histoire.
C’est un tournant dans le combat du Bien et du Mal, pourtant Mère Abigail a disparu et personne ne sait où la trouver. Harold, qui ne semble pas être d’une vraie loyauté, lance une mission pour la retrouver. Frannie pourtant doute de plus en plus de lui et s’en méfie de plus en plus.

Mon avis : Toujours de qualité. L’intrigue continue et les évènements suivent leur cours. Pourtant on arrive un peu dans un creux. C’est un peu la limitation de la bande dessinée par rapport au roman. Les détails qu’apportent le roman de Stephen King ne sont pas tous rendus. Bien sûr, je fais la fine bouche, car j’ai lu la BD d’une seule traite. Quelle belle adaptation de ce roman. Quel réalisateur va en faire de même au cinéma ?
Jean-Michel Pailherey – Octobre 2012

N de Stephen King

N de Stephen King

N une adaptation d’une nouvelle de Stephen King

Titre original: N
Date de sortie : 18 avril 2012 en France
Album: 1 seul Tome
Editeur : Glénat et Albin Michel
Illustrateur : Alex Maleev
Scénariste : Mark Guggenheim
Tiré d’une nouvelle du recueil : Juste avant le crépuscule
En savoir plus sur N : N Stephen King
Présentation de l’éditeur :
On ne sait pas vraiment quand ni comment tout a commencé… Toujours est-il qu’un jour, par hasard, N. se baladait autour d’Ackerman’s Field, un endroit désert dans le Maine. Par hasard toujours, il finit par tomber sur le monument mégalithique qui y trône. Et qui rassemble 7 pierres dressées. Mais à travers l’objectif de son appareil photo, N. croit en compter 8… N. compte, recompte, et la panique commence à s’emparer de lui. C’est pourtant bien ça : tantôt 7, tantôt 8. Un abîme d’angoisse s’ouvre devant lui : sa santé mentale vacillerait-elle au point que ses perceptions de la réalité ne soient plus justes ? Ou peut-être en cet endroit précis le voile séparant la réalité rassurante d’un univers parallèle, un cosmos terrible et inconnu, serait-il plus mince, prêt à se déchirer ? N. n’est plus capable de vivre normalement. En proie à la plus indicible des terreurs, il sent qu’il est responsable du maintien de la réalité telle qu’on la connaît. Envahi de TOC (troubles obsessionnels compulsifs), il décide d’aller consulter un psychiatre. La contamination peut commencer… Marc Guggenheim et Alex Maleev adaptent une nouvelle de Stephen King à mi-chemin entre Le Horla, Lovecraft et les récits de virus et de contamination. Jouant sur les différentes interprétations possible d’un même phénomène, laissant toujours planer le doute sur la réalité des évènements qui se déroulent, ils distillent une angoisse rampante, étouffante, et de plus en plus envahissante… jusqu’à perturber le lecteur avec ces terrifiantes interrogations : peut-on attraper des névroses comme on attrape un rhume ? Et y a-t-il une autre dimension derrière la réalité telle que nous la percevons au quotidien ?

Le Fléau - Tome 7 - Durs à cuire

Le Fléau – Tome 7 – Durs à cuire

Le roman excellentissime de Stephen King – Le Fléau
L’adaptation à la télévision du Fléau
Toutes les couvertures de The Stand US déjà parus

Tous les titres de la série “Le Fléau” sortis en langue française

Le Fléau – Tome 1
Captain Trips
Le Fléau – Tome 2
L’homme sans visage
Le Fléau – Tome 3
Le cauchemar américain
Le Fléau – Tome 4
Les survivants
Le Fléau – Tome 5
Désolation
Le Fléau – Tome 6
Mère Abigail
Le Fléau – Tome 7
Durs à cuire
       
Le Fléau – Tome 8
Les tueurs
Le Fléau – Tome 9

No man’s land
Le Fléau – Tome 10

Voyage sans retour
       

Le Fléau – Tome 7 – Durs à cuire

Sortie en France 15 février 2012
Las Vegas est devenu la cité du péché, c’est à dire la ville qu’a choisi Randall Flagg pour regrouper son armée.
La Poubelle intègre les rangs, après un long périple où il rencontrera le Kid, un fou qui profite de lui, il sera aidé par Randall et des loups.
Pendant ce temps, Mère Abigaïl continue à recevoir de nouveaux arrivants comme Larry Underwood, mais aussi Nadine Cross qui semble être de plus en plus la promise de Randall Flagg.

Mon avis : Toujours excellent. Rien à dire, à part continuez l’aventure.
On passe plus de temps du côté des “méchants” et on apprend à la connaitre, surtout comment la Poubelle devient un des bras droit de Flagg.
Mais aussi une justice expéditive et violente, avec une crucifixion assez impressionnante.
On sent bien dans le graphisme, le havre de paix de Mère Abigail et la tension et le Mal de Randall Flagg. Encore un bon point aux couleurs choisies. Bravo.

Jean-Michel PAilherey – Janvier 2012