IsaacAsimov.jpg

Isaac Asimov

IsaacAsimov.jpg

Isaac Asimov (Айзек Азимов, Petrovichi ~2 janvier 1920 – New York 6 avril 1992) est un écrivain américain de science-fiction.

Il naît à Petrovichi près de Smolensk en URSS le 2 janvier 1920 et ses parents émigrent pour des raisons économiques aux États-Unis lorsqu’il a trois ans. Il passe sa jeunesse à travailler dans le magasin familial tout en faisant des études. Celles-ci sont assez brillantes pour lui permettre d’entrer, avec une bourse, à l’université Columbia. Il fait d’abord son baccalauréat en sciences (1939) avant de faire une maîtrise en chimie (1941) et finalement un doctorat en biochimie (1948).

Parallèlement, il commence à écrire de la science-fiction et voit sa première nouvelle publiée en 1939 (Marooned Off Vesta). Notons, dans la persévérance d’Asimov pour l’écriture, le rôle primordial de John Campbell alors rédacteur en chef d’ Astounding stories. Dès lors, il est régulièrement publié (quinze nouvelles jusqu’en 1941).

Il se marie en 1942 et trouve ensuite un poste de chargé de cours à l’université de Boston. C’est à ce moment qu’en parallèle de son écriture de science-fiction, il commence à écrire des livres et des articles de vulgarisation scientifique.

À l’époque de la Seconde Guerre mondiale, Asimov est déjà considéré comme un auteur de science-fiction majeur. Son licenciement, en 1958, fait prendre un tournant à sa carrière puisqu’à partir de là il se consacre pleinement à l’écriture. Prolixe, il travaille sans relâche car, il le dit lui-même, c’est là qu’il prend du plaisir.

La suite de la vie d’Asimov est celle d’un auteur à succès, presque entièrement consacrée au travail d’écriture et aux conférences. Il meurt le 6 avril 1992 en laissant des centaines de livres (dont 116 anthologies qu’il a organisées et préfacées) regroupant de la science-fiction, des ouvrages de vulgarisation scientifique, des policiers, des romans pour la jeunesse et même des titres plus étonnants comme La Bible expliquée par Asimov ou Le Guide de Shakespeare d’Asimov.

Membre de l’association Mensa, il en sera un moment le vice-président (le président en étant alors un autre passionné du futur, le tout aussi visionnaire architecte Richard Buckminster Fuller).

Enfin, le dernier livre qu’il ait écrit est une autobiographie plus thématique que chronologique : Moi, Asimov (Source wikipédia)

Ray_Bradbury.jpg

Ray Bradbury

Ray_Bradbury.jpg

Ray Douglas Bradbury, né le 22 août 1920, à Waukegan, Illinois, USA, se destine très rapidement à une carrière littéraire, fondant dès l’âge de quatorze ans un magazine amateur pour publier ses textes. Malgré quelques nouvelles fantastiques parues dans des supports spécialisés, son style poétique ne rencontre le succès qu’à la fin des années 40, avec la parution d’une série de nouvelles oniriques et mélancoliques, plus tard réunies sous le titre de Chroniques martiennes. Publié en 1953, le roman Fahrenheit 451 assoit la réputation mondiale de l’auteur, et sera adapté au cinéma par François Truffaut en 1966.
(Source wikipédia)

matheson.jpg

Richard Matheson

Lien vers le livre « Je suis une légende »

Lien vers le film « Je suis une légende »
matheson.jpg

Richard Matheson écrivain et scénariste américain, né le 20 février 1926 à Allendale, New Jersey, États-Unis est décédé le 23 Juin 2013. Son genre de prédilection est la science-fiction et l’épouvante.
Sa première nouvelle le Journal d’un monstre qui décrit la haine d’un enfant monstrueux envers ses parents obtient un certain succès. Ses deux premiers romans, Je suis une légende (variation intéressante du vampirisme qui raconte la vie du dernier homme « normal » sur Terre parmi les vampires) et l’Homme qui rétrécit, sont à présent des classiques du genre. Ces deux œuvres (adaptées au cinéma) montrent le comportement d’un être isolé confronté à une fatalité qu’il désire plus ou moins empêcher. Il écrit aussi la Maison des damnés, l’histoire d’une enquête dans une maison hantée.

Matheson se tourne également vers le cinéma et la télévision. C’est ainsi qu’il écrit l’adaptation pour le cinéma de l’Homme qui rétrécit et rédige, entre autres, des scénarios pour la série de science-fiction la Quatrième Dimension ainsi que le scénario de Duel, le film de télévision qui lança la carrière de Steven Spielberg.

(Source wikipédia)

Ses meilleurs livres lus par stephenking999

legende.jpg retrecit.jpg damnes.jpg
Je suis une Légende
L’homme qui rétrécit
La maison des damnés
matheson1.jpg matheson2.jpg matheson3.jpg
3 magnifiques recueils de toutes ses nouvelles : Génial !!!
ira_levin.jpg

Ira Levin

ira_levin.jpg

Ira Levin – Né à New-York en 1929 et est décédé le 12 novembre 2007, il est l’auteur de Ces garçons qui venaient du Brésil et Les femmes de Stepford. Un bébé pour Rosemary, son chef d’oeuvre, a envahi le monde d’une inoubliable sensation de malaise, et a été adapté au cinéma par Roman Polanski.