Vendredi 13

Réalisé par Sean S. Cunningham

Avec Betsy Palmer, Adrienne King, Harry Crosby

Film américain.
Genre : Epouvante-horreur.
Durée : 1h 36min.
Année de production : 1980.
Interdit aux moins de 16 ans.

Titre original : Friday the 13th

Résumé : Un camp de vacances du New Jersey, maudit depuis vingt ans apres des crimes non elucides, est le theatre de nouveaux meurtres a la chaine.

Un tueur aux multiples visages
La saga des Vendredi 13 aura placé différents comédiens derrière le masque de Jason Voorhees. Si dans l’épisode initial, le futur tueur, encore jeune garçon, est incarné par Ari Lehman, il donnera ensuite l’occasion à Warrington Gillette, Richard Brooker, Ted White, C.J. Graham (chacun une fois), Kane Hodder (quatre fois) et Ken Kirzinger (dans Freddy contre Jason) d’incarner cette figure mythique du film d’horreur. A noter que le personnage n’apparaît pas physiquement dans Vendredi 13 : une nouvelle terreur et qu’en conséquence, aucun acteur n’y a été retenu pour le rôle.

Les débuts de Kevin Bacon
Vendredi 13 est l’un des tout premiers films de Kevin Bacon. Alors âgé de 22 ans, il incarne l’une des victimes du mystérieux tueur. Par la suite, le comédien s’illustrera notamment dans Footloose, L’Experience interdite, L’Homme sans ombre, Apollo 13 et Mystic river.

Un film qui rapporte gros !
Réalisé pour la modique somme de 700 000 dollars, Vendredi 13 a récolté plus de 17 millions de dollars de recettes rien qu’aux Etats-Unis, soit un peu plus de 24 fois son budget initial ! En France, le long-métrage a enregistré un peu plus de 600 000 entrées. A titre de comparaison, Les Griffes de la nuit, épisode initial de la saga des Freddy, avait totalisé 465 864 entrées dans l’hexagone.

1 image(s) de Vendredi 13 de

  • AVIS (1)

    • commentaire
      1. > Vendredi 13, 21 novembre 2005, 12:58, par Nicolas de His

      Le film initial qui lança la série Vendredi 13. Vingt-cinq ans plus tard, la mise en scène de Sean S. Cunningham a vieillie, certes, mais les meurtres conservent toute leur efficacité grâce aux hallucinants FX de Tom Savini. Au menu : éventrations, décapitations, égorgements, etc. A réserver aux amateurs de gore et de films d’horreur nostalgiques.

  • REDIGER UN AVIS


    Formulaire pour saisir votre avis
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Qui êtes-vous ?