Richard Bachman - Stephen King

24142 vues

Marche ou crève

Richard Bachman - Stephen King

1979

  26 votes

Thème : Bibliographie de Stephen King

Résumé Marche ou crève

Un roman très dur de Stephen King sur la survie à tout prix

marche_ou_creve

Titre original : The long walk
Dédicace : Pour Jim Bishop, Burt Hatlen et Ted Holmes.
Ecrit sous le pseudo Richard Bachman
Genre : Science Fiction.
Avis : 7/10

Résumé du livre

Dans un futur proche où sévit le Service Séléctif, chaque année, cent jeunes hommes âgés de 18 ans partent de l’Etat du Maine et marchent vers le Sud. Le gagnant de la Longue Marche recevra ce qu’il veut pour le restant de ses jours. Les règles de la Longue Marche sont simples : pas d’interférence avec les autres marcheurs, ne pas dévier de la route prévue et ne jamais s’arrêter. Les marcheurs qui s’arrêtent une fois reçoivent un avertissement. Les marcheurs peuvent recevoir trois avertissements. Ensuite, ils sont abattus !

14 image(s) de Marche ou crève de Richard Bachman - Stephen King

Quelques mots en rapport avec "Marche ou crève"

Ah Richard Bachman, le double de Stephen King, qui se place dans l’univers de la science fiction. Il n’en restera qu’un. Il s’agit d’un roman de jeunesse de Stephen, ce que l’on sent dans la simplicité de l’histoire, dans sa fougue. Presque qu’un roman d’anticipation.

  • AVIS (82)

    Messages

    • C’est quoi cette note ?!
      Voila mon classement :
      1)CA.
      2)talisman.
      3)marche ou crève.
      • Quel livre ! Magnifiaque, oui nous sommes le 101eme Marcheur. Petite note a part, ce n’est pas des adolescent de 18 ans, il y en a des plus jeune. La fin est vraiment Inattendu, Mais je ne parlerai pas de la mort de McVries, autant laisser un peu de suspens...
        Ce livre presente les caracteristuque d’un lieu clos : Psychologie des personnage preponderant, vie et histoire, espoir, pourquoi sont il la ? Sauf que ce la, ce Lieu clos s’etend sur quelque trois cent kilometre. Les personnages y deviennent facilement reele, et on s’y attache tres rapidement. On s’attache meme pour le "Mechant" du livre qui soit dit en passant n’est pas reellement inhumain, il essaye a mon avis de s’enlever lui meme sa part humaine pour effacer ses remord
        Marche ou Creve, est un des livre incournable du maitre de l’horreur, qui nous presente cette horreur ci, comme possible...
      • c’est avec ce livre que g découvert king,à 14 ans et je n’ai jamais décroché, s’il fallait faire un classement perso, je dirais 1:le fléau 2 : ça 3:rose madder ex aequo avec marche ou crève... des histoires toutes différentes mais toutes passionnantes
      • un ecrivain extraordinaire qui nous emporte dans ce monde qui lui est a lui seul possible de creer marche ou creve un scenario remarquable
      • Un livre tout simplement somptueux ! Avec l’aide de toutes vos critiques, je vais essayer de rassembler tous les arguments qui prouvent que ce livre est un véritable CHEF D’ŒUVRE ! Tout en ajoutant mon opinion personnel et en répondant à certaines de vos questions, notamment sur la fin du livre...
        100 marcheurs, 1 seul gagnant, 99 perdants... Telle est la dur loi le la Longue Marche, ce pervers divertissement.
        Dans ce livre, Stephen King dénonce les possibles dérives de la télé réalité avec beaucoup de férocité. Personnellement, ce qui m’a le plus marqué est le fait que l’auteur parvient à nous identifier aux personnages d’une manière absolument incroyable : nous pouvons observer toute la complexité de la psychologie des protagonistes. Ainsi, chacun a diverses réaction face à la marche, face à la mort. Cela en conservant suspens, horreur, angoisse...
        De plus, les dialogues sont réalistes et même parfois comiques !
        Biensûr, tout cela est encadré par un style littéraire hors norme : Stephen King choisit d’écrire en fonction des ressentis du personnage principal, Garraty, et çà marche à merveille (c’est le cas de le dire ^^) ! Pour exemple, la 1ère nuit de marche ne représente que quelques pages, puisque Garraty ressent alors de la fatigue. Ainsi, c’est pour cela que l’auteur opte pour une fin courte (et non pas bâclèe, au contraire !) Les derniers survivants sont dans cet état que King décrit si bien dans le cas d’Olson, peut avant sa mort, et donc sont dans l’incapacité de "penser". Ce style provoque chez le lecteur la sensation de vivre l’aventure que vivent les héros et d’être, comme vous l’avez si bien dit, le "101 marcheur". Cette aventure, on ne peut plus humaine, ne présente pas de surnaturel et montre jusqu’où l’homme peut aller pour sauver sa vie : ce livre nous fait réaliser à quel point la vie n’a pas de prix...
        Finalement, Stephen King met en avant une nouvelle fois un de ces sujets préféré qui est l’amitié ; en effet, l’entraide des "Mousquetaires" triomphe de la solitude de Stebbins comme le montre le dénouement plutôt mystérieux, qui nous laisse à réfléchir...
        Si vous hésitez encore pour acheter ce livre, j’espère que mon commentaire vous aura faire comprendre qu’il n’y a pas de questions à se poser !
        En toute objectivité, je met à "Marche ou crève" un 10/10 bien mérité !!
      • j’ai adoré Carrie plus que marche ou crève, je pense que ces deux livres sont les meilleurs livres de Stephen King que j’ai jamais lu.
        Impéssionnante cette imagination, j’adore tout simplement,
      • 6 ;5. une vraie mutillerie. pour moi c’est un livre genialissime . qui a la particualrite de vous attacher a un des personnages. ma note 8 ;75
    • je viens de finir "The long walk" rebaptisé "marche ou crève" à juste titre dans l’édition française, un roman bluffant, nous plongeant une fois de plus dans la psychologie humaine et dans les arcanes de la mort et de la vie.
      Marche ou crève est une vrai leçon de vie implicite, King nous montre les diverses réactions humaines façe à la mort, a travers les différentes étapes successives de celle-ci (la négation, le marchandage, l’acceptation... etc.).
      lors de la lecture nous marchons au coté du groupes, nous sommes le 101 ème marcheur.
      Des personnages aux psychologies différents, des dialogues crus et réalistes. voilà ce qui fait le charme de ce roman vous tenant en halène.
      je mettrais 8.5/10 à ce roman d’anticipation (plutôt que de science fiction). ;)
    • Personnellement, j’ai pas trop aimé.
      On sait rapidement qui seront les 3 derniers personnages, et qui sera éliminé jusqu’au dernier sans aucune surprise. Il y a bien une critique intéréssante, mais j’ai trouvé le livre assez long à lire alors qu’il est court (pour king bien sur :) )
      • bien dit : ce livre est un navet. On ne sait pas pour quel but les marcheurs se sont engagés et la fin nous laisse sur un doute qui ne fait que frustrer le lecteur au point de bruler le livre. Personnellement, je trouve que le livre est long et qu’il n’y a pas de péripéties.Fin nulle.
    • pour avoir 100% d audimat,messieurs de tf1 et m6 pk ne pa adapté cette histoire a une emission de tele realité ?j y mettrai bien steevy,jennifer et tt le reste de la bande.
      un scenario toutefois bien ficelé malgré une fin prévisible.j ai adoré
    • Un de mes préférés ! Histoire bien menée, fin assez subtile... bref vraiment bien !
    • livre excellent, l’un des meilleurs que j’ai pu lire. Du début à la fin stephen king nous tient en haleine.
    • 1 des 5 meilleurs livres de SK
      Il garde en haleine du début à la fin
    • j’ai a-do-ré. c’est direct, sans fioritures => bref, c’est de l’excellent King !
    • Il m’a fatigué tellement j’ai eu l’impression de marcher avec eux ;o)
      Bon , mais pas excellent
    • Tres bon livre de SK mais cependant il n’est pz excellent mais il n’en reste pa moins une valeur sure mais il n’est pa le meilleure SK ke g u locassion de lire
    • Bnjours a tous, je trouve que c’est un tres bon livre je le recomande a tlm
    • Bonjours, J’ai embarquer dans l’histoire dés le debut... trés bon livre ... vrm speciale .. ses realiste !!
      Je le recomande fortement en plus il n’est pa long a lire. :)
      9/10
    • je vous ecrit pour rectifier une erreur le livre marche ou creve n est pas sorti en 1989 mais en 1979.le titre en anglais the long walk la grande marche,sortie juste avant running man.

      Voir en ligne : the bachman book

    • Terreur simple, sueurs froides pour marcheurs en nage...
      Sacré bouquin !
      Merci M. BACHMANN ;)
    • Encore une critique bien foutue placé dans une fiction haletente. Dommage par contre que le duel finale soit si rapide, non ?
    • Impossible de décrocher dans ce contre la montre pour survivre... Du bon, du très bon même !
    • c est un tres bon livre dans le meme style que running man . Une histoire psychologique avec beaucoup de rebondissements, ca laisse place a la reflection , je le trouve excellent
    • Un des moins bon que j’ai lu... Le livre aurait pu etre parfait mais il manque le point de vue des visiteur de cette marche ou ceux derriere leur écran de télévision ! L’intrigue ne se passe que dans les rang des marcheurs et ca lasse au bout d’un moment, dommage
      • Tu n’a pas trés bien compris le style de King. Dans tous ses livres, il décrit précisément ce que ressentent les acteurs de ses histoire. si tu as lu "Cujo", il décrit parfaitement ce que ressent le chien qui a la rage, Avec "Shinning" c’est la folie intérieur du pére qui remplie les page du livre et c’est toujours le m^^eme style. Le spectateur n’a pas de place dans ses romans. Seule le lecteur doit vivre ce que vivent ses héros.
    • j’ai adoré,un peu dans le style de running man.et ou il y a beaucoup de suspense.
    • Un CHEF D’OEUVRE !!!!
      Un thriller étonnant émouvant dur mais surtout humain..
      Ne dénigrez pas cette oeuvre avant d’avoir lu la dernière page..
      ECOUTEZ....Attention N°66 troisième avertissement !!!
    • J’ai pas compris la fin qui pourrait m’aider ?
      biinoiit@hotmail.fr
      • ouaiop ben je dois avouer que je suis dans la meme situation que toi, je n’ai pas trop bien compris la fin, nicomment il faut l’interpreté :s mais une chose est sure, c’est un bouquin magnifique, j’ai vraiment trop adoré, et il faut véritablemet s’accrocher.. mais je trouve que la fin est trop courte, comme si Stephen King avait envie de se débarasser vite fait des dernier personnage :s je m’attendais comeme à un véritable duel entre Stebbins et Garraty, qu ils se battent pour survivre sur les derniers avertissements.. mais bon, c’était un bouquin magnifique comeme:D
      • moi aussi g pas bien compris la fin mais g trouvé le livre très intéressant et prenant comme tous ses livres mais c bien la 1ere fois que g pas compris une fin il meurt ou pas ?? ???
      • je suis d’accord livre exceptionnel pourrait faire un bon film
      • Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que "marche ou crève" ferait un bon film. Stephen King a ce talent qui lui permet de faire du suspense avec quelque chose qui ne bouge pas. Imaginez ce livre en film !! 100 mecs qui marchent... Au bout de 20 min, personnellement, je sors de la salle. L’important dans le livre n’est pas forcément ce que les marcheurs font, mais ce qu’ils pensent, ce qu’ils disent.
        C’est impossible de faire un film d’au moins 1h30 sur des marcheurs. On ne peut pas pénétrer leur pensées, on ne peut pas voir autre chose que la Longue Marche.
        Je suis donc résolument contre un film sur ce livre
    • ça a été mon premier roman de king,un seul mot a dire excellent.on se sent dans l’histoire on a vraiment l’impression d’y etre de marcher avec eux.c’est génial !!merci stephen pour ce roman croustillant !!!!!!!!!
    • Livre absolument exellent, en tout point. On finit ce livre complétement vanné, on est le 101 marcheur comme l’as si bien dit Anibbal. Je voudrais juste dire au génie du genre de Karima d’arreter de raconter des passage du roman, ca nous gache des moment et je n’ais pas eu le choc et l’émotion du passage que tu cite comme toi. Un coup de théatre en moin a cause de toi !
    • le meilleur Richard Bachman, enfin celui qui se laisse apprécier le plus facilement

      Voir en ligne : http://20six.fr/poeteabstrait

    • Mon premier Stephen King, j’ai adoré, je ne pouvais plus m’en décroché.
      Depuis, je suis une fan de ce Grand Monsieur.
      A recommander, vraiment...
    • Je rajoute une bonne critique : ce livre est exellent, et se lit avec une facilité remarquable. J’ai adoré.
    • Un de mes préféré de stephen king.
      J’ai adoré cette histoire de camaraderie entre les personnages, dommage qu’une adaptation en film n’est pas été prévu.Si je devais établir un classement j’opterais pour :
      1)running man 2)jessie 3)christine
    • Super livre !! J’aurais juste aimé une épilogue sur la reflexion philosophique qui anime les participants :Pourquoi font-ils ca ?
    • Je viens de le finir pour la...je compte même plus le nombre de fois !Ce livre est tout simplement énorme, la preuve, je l’ai prêté à des amis qui ne lisent jamais et qui l’ont dévoré en 2 jours...
    • A mes yeux, l’un des meilleurs romans de S.King. Super bien écrit, super prenant bref un must-have du maître (comme pas mal de ses bouquins en fait ^^). Par ailleurs, le bouquin pourrait offrir matière à un film !
    • Quel livre !!! carrément flippant, incontournable.
      9/10, Stephen King nous montre une fois de plus son genie
    • Ce qui est intéressant avec ce bouquin c’est que king arrive à creer une ambiance particulière mais bien flippante, sans monstres, ni vampires, ni autres créatures...juste 100 humains marchant inlassablement...petit bémol pour la fin que je trouve un peu courte, sinon excellent bouquin
    • Excellent livre, on as presque l’impression d’y etre et d’en faire partis de cette marche interminable. Meme les personnages décrits, on sais les imaginer et voir leur visage. Très prenant comme livre, je suis impressionnée.
    • J’adore ce livre et depuis que je l’ai lu et relu et rerelu et rere...lu je n’ai plus aucune envie d’en lire un autre...c’est une grâve erreur je m’en rend bien compte mais je l’ai adoré !J’ai pensé au fait d’en fair en film mais comme plusieur le disait "au bout de 20 min je quitte la salle" ça serait bien trop long...il es vrai kon connai le gagnant dès le départ mais un espoir est toujours présent et on éspère à un revirement de situation...non ?
      pour la fin je pense l’avoir comprie : jdirai-pa-ki voi ses camarade mort au loin car tout simplement lui aussi est entrain de mourir et donc de les retrouver....EXELLENT LIVRE !10/10 !!!

      Voir en ligne : stephen king

      • Tiens, c’est bizarre, j’ai du lire le livre autant que toi, et je ne me rappelle pas d’un perso qui s’appelle "je-dirais-pas-ki".... Faut que je relises le livre alors :P
      • le meilleur livre de SK sous le pseudo de Rb (meilleur que running man celon moi)
        Je ne suis pas un fan de SK ( je suis plutôt WERBER )mais ce livre m’a complétement pris et cela fait maintenant 4 ans que je le relit une fois par ans. On est complétement dedans et la relation entre l’envie de vivre et la mort que nous offre SK et vraiment trés poussée (a la magniére de Olson dans le livre)On voit les marcheurs tomber les un aprés les autres de toutes les magniére possibles ce qui rend le livre vraiment intéraissant du début a la fin.
        Pour la confrontation finale moi je trouve sa logique étant donnée que les mecs ont quand même marchés 5 jours vous pensiez pas qu’ils allaient continuer 2 jours de plus quand même nan ?! ! ! ^^
        En gros super livre a lire absolument.
      • Je viens juste de finir ce livre qui m’a tenu en haleine pendant une journée entière. j’ai commencé ce matin dans le RER et j’y ai passé ma journée à le lire loupant ma station de RER et négligeant ma journée de travail tellement j’ai été pris par l’histoire de livre.
        C’était la première fois que je lisais un livre de Stephen King et je suis sur que ce ne sera pas le dernier.
        S’il en existe d’autres dans ce genre n’hésitez pas à le souligner. Merci.
      • En voila un livre mais qu’il est bon ! Lorsqu’une amie ma parlé de ce livre de King qui était à l’époque de ma lecture un écrivain que j’apprenais à connaître la première réaction que j’ai eu fut : « Mais un livre dans lequel les personnages marchent durant tout le bouquin ce doit être super soulant ! » Mais celle-ci a persisté et ma donner le fameux livre en question. Je dois avouer que dans un premier temps ; n’étant qu’un bibliophile du dimanche je n’ai pas prisé ce livre je l’ai rangé après à peine une dizaine de pages. Mais bien plus tard je m’y suis remit et une fois passé le cap des vingt premieres pages, qu’elle stupéfaction que de découvrir que je ne pouvais me détacher de se livre qui m’absorber complètement. Un drame dans lequel King explore la psychologie des personnages. Et qui a-t-il de plus intéressent dans un livre de prés de 350 pages durant lesquelles les personnages marchent, que d’explorer le subconscient et les pensées les plus intimes des protagonistes ? Une formidable étude du comportement en plus d’une critique acerbe de la société de consommation dans un livre qui vous subjuguera soyez en certains.
      • ce livre est plus que génial. Je buvais les paroles de S.K. C’est un livre qui vaut le coup, et qui est somptueux. Je ne regrette pas de le présenter à ma classe de 3eme. Je serai fier de leur présenter cette oeuvre tout simplement magique.
      • je te conseille vivement la saga de la tour sombre !!!!!
      • Magnifique , mon dieu ! Mais vous ne vous servez pas de ce roman pour vous accrochez encore + a la vie ? ou bien surmontez vos problemes avec un recul + grand ?! C’est peut etre bete mais depuis que j’ai lu ce roman j’essaie de me plaindre le moins possible de marcher ou de faire une corvée. J’aimerais bien faire une sorte de grande marche aussi. Partir de paris jusqu’as brest ca fait environ 500/600km. et dans le roman ils ont fait 400km. J’adore la petite amourette entre mcvries et garraty ils sont trop mignons. je suis pour le film ce serait quelque chose de beau je pense. vous avez vu aussi la feinte du 31avril ? c’est impossible car le 31avril n’existe pas.
        La fin : je pense que garraty devient fou et que concretement le commandant le stoppe en mettant sa main sur son épaule mais que son esprit court toujours avec pete et les autres. tout comme olson perdu en lui meme. ca ma un peu decu que stebbins meurt d’un coup alors qu’il ne laissait rien paraitre...
        Pendant que je lisais ce roman je n’écoutais que l’album STORM de theatre of tragedy , désormais les deux sont liés pour toujours dans mon esprit.
        c’est l’un des plus beaux romans pour l’instant de mes 23petites années de vie et je suis content de pouvoir l’écrire quelque part , d’en laisser une trace. et j’ai le malheur de dire que ca risquerait de se produire dans la réalité.. rien que la semaine derniere on a vu en hollande le jeu tv réalité avec la transplantation cardiaque...c’est malsain ..
        je laisse mon mail.. si quelqu’un veut partager son point de vue.
        nassih.ben@gmail.com
      • MON LIVRE PREFERE !!!!
        Pour ce qui est de la fin, je pense que SK a voulu nous laisser à chacun sa propre interprétation. Le bouquin ne se joue pas sur sa terminaison, personnellement que Garraty meurt ou pas (selon l’interprétation), happy end à l’américaine ou pas à la française, cela ne change rien au bouquin. Il faut en finir, mais de toutes les interprétations aucune ne laissent Garraty indemmes, la mort ou l’anéantissement psychologique ? Qu’est-ce qui est réellement le pire pour lui ?
        Et puis c’est du genre de SK de faire des fins "bizarres" (cf Le fléau ou La Tour Sombre)
        J’attends vivement le film, j’espère que le réalisateur aura assez de génie pour retranscrire ce chef d’oeuvre.
      • PS : Pour répondre à Ferrouze, je ne conseille à personne de lire la Tour Sombre avant de bien connaître les oeuvres de SK.
        Pour apprécier cette histoire il faut pouvoir reconnaître les points d’accroche que SK nous fait parvenir tout au long de l’histoire.
        Pour ma part, la première qui dit "Et il s’en vint à la poursuite de l’homme noir" (Où quelque chose comme ça) signifie tout pour un initié de SK et le décide à poursuivre le bouquin tellement on a hâte de réellement connaître enfin cet homme que l’on retrouve dans les oeuvres de SK.
        Ma copine qui a une connaissance très limité des livres de SK n’a pas survécu au Pistolero (premier tome)
      • beacoup de point negatif pour ce livre : la fin est previsible et les dernieres phrases sont incomprehensibles, les personnages sont peu travaillé et peu attrayant d’ailleurs,et le fait même qu’ils viennent faire cette "course morbide"de leur plein gré rend le livre moins interessant . Cependant il y a aussi des points positifs : avec la metaphore que King fait de la foule, des gens en delires, et du vice melé a du sadisme et a de la perversion de ceete foule qui veux voir des personnes mourir sous leurs yeux .
        heureusement que ce livre est court...
        Donc je dirais... "bof"
      • Bah moi non plus je n’est pas trouvé ce livre à la hauteur d’un écrivain comme SK... Disons que sa note de 6.5/10 est justifié.
        Le choix de SK de faire de nous le 101ème marcheur n’est pas forcément une bonne idée. On se retrouve au coeur d’une aventure qui s’avère finalement très longue... Il faut attendre que 99morts surviennent pour en voire le bout. Et quand on arrive enfin aux dernières pages, avec les derniers courreurs (les seuls qui nous interessent vraiment sauf exception) on a le droit à une fin décevante... J’aurais préféré qu’il s’attarde plus sur les derniers courreurs et qu’il passe plus rapidement sur certaines morts sans intérêts de courreur inconnus...
        Ce lon moi, le livre aurait été meilleur si les participant avaient été moins nombreux... (Une 40aine aurait suffit !!)
        Dommage. Selon moi, il est possible de faire bcps mieux.
        Lisez plutot : "Différentes saisons", "Misery", "Ca", ou même "le fléau" (si vous en avez le courage).
        Sinon, dans le même genre, je trouve que Running Man est plus interessant.
      • Absolument génial ce livre !
        A lire le plus tôt possible !
    • un livre magnifique . beaucoup de gens m’ont dit que la fin était décevante alors que je la trouve magnifique . On se rend compte que c’est l’amitié qui triomphe au final .
    • Un des meilleurs bouquins de Stephen King assurément. L’histoire ne tarde pas a démarrer. C’est une trés bonne critique de la telé realité et ce livre montre bien les horreurs que l’homme peut faire.
      A quand une adaptation ???
      • LE roman de Stephen King qu’il faut à tous prix avoir lu parmi les nombreux qu’il a écrit !
        Il livre absolumment dantesque que j’ai lu et relu il y a une bonne dizaine d’années déjà et qui n’en finit pas de m’habiter encore.
        Un joyau d’une noirceur maladive bien à l’image de notre société effrayante.
    • Alors la je vous raconte pas comment j’ai mal au pieds àpres avoir fini ce ché d’oeuvre de psycologie et de suspense.
      Une marche insoutenable, nous marchons avec eux, nous sommes plongé au fin fond de leurs pensé de leur inconcience.
      en bref un best du king.
      — Ravenseal—
    • Un livre que j’ai vraiment adoré, et que je recommande.
      Un style un peu particulier, mais c’est ce qui fait tout son charme ; dès les premières pages, nous nous laissons transporter dans l’univers de la Longue Marche et "vivons" les émotions en même temps que les marcheurs.
      C’est un des livres qui m’a le plus marquée, en partie par sa façon de banaliser la mort : les soldats impassibles tuant sans aucune émotion, et les personnages auxquels nous nous étions attachés que nous "voyons" mourrir tout au long du livre.
      Un roman qui fait réfléchir à tout âge : j’ai 16 ans, je l’ai lu la première fois à 15 ans, mais je pense que les reflexions concernant la vie en générale (mission que remplie très bien ce livre) se font aussi bien à mon âge qu’à n’importe lequel.
      "Marche ou crève c’est la morale de cette histoire" (phrase je crois prononcée par McVries)
    • excellent ! un livre dans la lignée de running man où on imagine vraiment un scénario totalement impensable à l’époque mais aujourd hui cela ne nous semble plus aussi impossible... et tout comme running man , ce livre a superbement bien vieilli et peut traverser toutes les époques sans problèmes. Une histoire vraiment très efficace avec énormement de suspense jusqu’à la fin.. à lire absolument !
    • Très sympa. Un bon livre facile à lire et rapide à finir. Ce n’est pas le meilleur mais on se prend rapidement au jeu. Les des personages sont interessant. En bref, à lire.
    • J’ai trouvé ce livre vraiment bon, l’histoire est plus que captivante. On voit bien que les jeux de réalité attirent des badauds. Même si la télé ne partira jamais aussi loin j’ai déjà penser ce qui pourrait se passer si c’était le cas. J’ai eu aussi quelques fois une pensée pour le film Battle Royal (si on essaye de s’enfuir le collier explose & vous mourrez). Dans ce livre nous voyons la froideur d’une société devant autant de violence, sa distrait, mais aussi nous voyons aussi de l’amour & celà jusqu’au bout du roman. En sommes un livre qui dénonce la société. Un livre vraiment bon.
    • a celui la j ai adoré ;un livre trés noir mais avec des personnages attachants.je suis sur qu un jeu comme ça a notre epoque ferait une audience fracassante,ç est ce qui me terrifie.a la fois irréel et tellement réel ce bouquin vous tient des les premiéres lignes.
    • SUPER LIVRE !!! Je le recommande vivement !! A quand l’adaptation au cinéma ?
    • c est tous simplement un livre fantastique
    • Bon livre rapide a lire.
      Bon rythme.
      Fin bâclée a mon gout...Mais comment le finir (?!)
    • "Marche ou crève" : une expression à l’image de notre société moderne et futuriste, où les gens s’humilient dans des jeux télévisés pour la célébrité ou de l’argent. Cet homme là est en marge du monde de l’apparence, de la futilité, de la superficialité. Il a de vrais valeurs, et surtout, il veut survivre.
    • J’ai 14 ans et je viens de finir ce livre . C’était mon 2eme Stefen king (mon 1er était "dome" qui soit disant passant était croustillant et accrochaur jusqu’au bout)et je dois dire que cette oeuvre étaitsuperbe et a la fois horrifiante, c’était géniale : on voit sombrer les personnage s dans la folie et ib assiste à leur salut... j’ai été déçue ou plutôt perplexe par la fin. En effet on doute entre la folie et la mort de notre cher garraty. Ce qui m’a choqué est le fait qu’il dit que Jan et sa mère ne sont plus rien cela l’a énormément touché.
    • Ce livre est un huis clos psychologique. L’ambiance se situe entre "Running Man" et "Rage", avec une fin plutôt très décevante. Un livre moyen, que l’on peut se passer de lire.
    • Très bon livre psychologique. C’est un peu "déroutant"... Et très cruel.
    • pour moi , un des meilleurs livre du king que j’ai pu lire. On s’attache aux personnages et la fin est vraiment est vraiment surprenante.Franchement je le conseille
    • Marche ou crève, première fois que je lis un roman de Stephen King, pas besoin de présenter l’auteur américain car même si vous ne lisez pas vous avez certainement frissonné au moins une fois devant votre écran sur l’une des adaptations ciné de ses romans. Ca, Shinning, Cujo, Carrie, Simettiere, La ligne verteMisery, Christine... Ce roman fait malheureusement partie des exceptions, pas encore d’adaptation cinéma à ce jour.
      The Long Walk le titre original est paru aux Etats Unis à 1979 et publié sous le pseudo de Richard Bachman.
      A la base ce n’est même pas l’auteur célèbre qui m’a attiré dans ce livre mais son titre fort : Marche ou Crève. Disons que c’est une phrase qui est gravée dans mon subconscient une phrase que me répétait souvent ma grand mère.
      Pour en revenir au livre :
      Marche ou crève : le titre résume à lui tout seul toute l’histoire de ce roman.
      Nous sommes dans une Amérique sous un régime totalitaire.
      Chaque année, le 1er mai marque le lancement de l’événement La Longue marche.
      C’est une course à pied hors du commun à laquelle participent cent jeunes hommes . Un départ mais pas d’arrivée prédéfinie normal puisque c’est une course d’ endurance elle s’arrête lorsqu’il ne reste qu’un seul participant.Pour le gagnant ou plutôt le survivant à la clé une grosse somme d’argent pour les autres ce sera ’un ticket" une balle dans la tête sur la bas coté
      La règle marcher sans cesse à la vitesse minimale de 6,5km.
      Le groupe est encadré et traqué par des soldats qui les ravitaillent au minimun et guettent le moindre écart de conduite.
      Là où les organisateurs sont encore plus sadiques ç’est que les coureurs ont droit à trois avertissements avant le quatrième fatal. On peut néanmoins annuler un avertissement si on se tient à carreau dans les heures suivantes. Une manière de plus de pousser à bout psychologiquement les participants en les faisant osciller entre espoir et désespoir.
      On tourne les pages, en connaissant l’issue tragique de cette course,.
      Les pages se succèdent les kilomètres défilent et le groupe s’amenuise toujours un peu plus.
      mais on ne s’ennuie pas une seconde on a un plaisir malsain à essayer d’anticiper : A qui le tour ? et Pourquoi ? ( le Comment on le sait Pan ! )
      D’où frappera la mort dépendra t’elle des conditions climatiques : Trop de soleil ? insolation. La nuit la température chute. La grêle attention aux grêlons protégez vos yeux et attention aux coupures. La pluie:vêtements trempés, les pieds humides elle accentue la fatigue et provoque des chutes Ne tombez malade le moindre rhume la moindre fièvre ou crampe d’estomac peuvent vous être fatal.
      Préparez bien votre ’équipement mauvaises chaussures : crampes et ampoules.
      Si ce n’est votre corps c’est votre esprit qui vous lâchera : le silence ambiant, la mort des autres et c’est la folie qui rode.
      On départ on a cent hommes vivants et même confiants et on les déshumanise peu à peu ils perdent leur identité et deviennent un numéro et perdent peu à peu toute dignité à la fin ce ne sont plus que des morts qui marchent, amaigris, macérant dans leur odeurs corporelles, leurs esprits perdus dans les ténèbres.
      L’auteur ne s’attarde pas à dresser un portrait des participants. pas de panique vous n’aurez pas l’identité ni le portrait de chaque participant. le seul sur lequel on s’attarde et qui fait office de le fil rouge est Ray Garraty 16ans N°47 favori du Maine. Pour l’anecdote Stephen King est lui même né dans le Maine à Portland.
      On suit l’avancée de la course avec lui sa confiance au début, sa fatigue, ses douleurs, ses quelques réflexions avec d’autres participants.
      A la fin de cette lecture je ne peux m’empêcher de faire le rapprochement avec Hunger games de Suzanne Collins : une sorte de jeu annuel ou il faut lutter pour sa survie choisi par tirage au sort, présenté comme une télé réalité annuelle ou le peuple mise sur ces favoris.
      à une différence près Dans Marche ou crève ils sont tous volontaires alors pourquoi un tel choix quand on connait l’issue. l’inconscience de la jeunesse ou suicide collectif ? On n’aura pas vraiment de réponse.
      Un livre avec une histoire simple mais bien angoissante pas étonnant pour
      du Stephen King.
      Bonne lecture !
REDIGER UN AVIS
Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En relation avec Marche ou crève