814 vues

Les plus qu’humains

 

Thème : Livres fantastiques à lire

Résumé Les plus qu’humains

par Theodore Sturgeon


Sujet : Il est l’Idiot chassé par les uns, ignoré par les autres. Il survit en errant dans les bois puis, hébergé par un couple de paysans un peu fous, il rencontre des enfants aux dons étranges : Jennie, petite fille modèle qui possède un don de télékinésie, Bonnie et Beany, des jumelles, qui se téléportent instantanément où elles le désirent, et Gerry, orphelin et télépathe. Ils décident d’un commun accord de vivre tous ensemble, eux les parias, les laissés pour compte à cause de leurs différences. Avec Bébé, l’enfant mongolien et surdoué des paysans, ils vont former un groupe en parfaite osmose, unis par l’amour et la complicité, créant ainsi une entité aux pouvoirs fabuleux.
Dans ce roman poignant, Sturgeon étudie, sur font de ségrégation et de racisme ordinaire, la normalité, l’amour et les liens qui peuvent unir des êtres déchirés. Il analyse aussi les mécanismes naturels de l’esprit qui vous poussent à cette indifférence ou parfois à la haine de l’autre. Maître de l’étrange, Théodore Sturgeon a aussi écrit dans le même genre Cristal qui songe.

Quatrième de couverture

Pour Tousseul, idiot congénital et analphabète, la vie n’est qu’une fuite éperdue loin du regard des hommes. Il ne s’arrête que pour mendier ou dérober de la nourriture, avant de trouver un jour refuge au coeur de la forêt. C’est là qu’il va construire la plus étonnante famille qui se puisse imaginer, avec un groupe d’enfants aux dons étranges. Janie, et son formidable pouvoir de télékinésie ; les jumelles Bonnie et Beany, qui apparaissent et disparaissent à volonté ; bébé surtout, atteint de trisomie mais véritable génie. Et Gerry enfin, le télépathie plein de fureur.
Autant de personnalités que rien ne destinait à se rencontrer, mais qui ensemble forment les « plus qu’humains », une entité presque parfaite d’un ordre supérieur...

1 image(s) de Les plus qu’humains de

  • AVIS (0)

REDIGER UN AVIS
Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En relation avec Les plus qu’humains