11326 vues

2 Mai 2014

Joyland

Stephen King

Le retour de Stephen King à l’horreur pure

Joyland Joyland Joyland Joyland Joyland Joyland

Titre original : Joyland
Date de sortie aux USA : Juin 2013
Editeur : Hard Case Crime
Date de sortie en France : 2 mai 2014
Dédicace : Pour Donald Westlake
Traduction : Nadine Gassie
Genre : Horreur
Nombre de pages : 350
Avis : Pas lu

Quelques lignes de Joyland

J’avais une voiture, mais au cours de cet automne 1973, je suis allé à Joyland à pied presque tous les jours depuis le petit gîte de bord de mer de Mrs Shoplaw où je logeais à Heaven’s Bay. Ca me semblait la meilleure chose à faire. La seule, à vrai dire. Début septembre, la plage de Heaven’s Bay est quasiment déserte. Et ça m’allait. Car cet automne-là fut le plus beau de ma vie, même quarante ans plus tard je veux dire. Et je n’ai jamais été aussi malheureux...

Résumé du livre

Cela se déroule en 1973. Devin Jones arrive pour exercer un travail en Caroline du Nord. Il va affronté un tueur vicelard et mauvais. Un enfant mourra. Et puis les conséquences de ces deux évènements traumatisants.
Les plus :
Cette histoire courte est publié chez Hard Case Crime (Titan Books) comme Colorado Kid.
"Les clowns meurtriers qui peuvent sauter entre des dimensions sont une de mes craintes les plus profondes.
Maintenant Stephen King ajoutera une autre crainte à la liste : "tueurs en série de parc d’attractions."
Selon le Sunday Times par Neil Gaiman, Stephen King travaille sur un roman appelé Joyland, auquel les rumeurs annoncent un retour au genre d’horreur pur.
Toujours un peu morbide, Stephen King a aussi pensé ce qui arriverait à Joyland en cas de sa mort : "si j’ai été frappé par un taxi, comme Margaret Mitchell … Joyland ne se serait pas fait mais Joe (son fils) pourrait le finir, dans une brise.
Son style est presque indiscernable du mien.
Ses idées sont meilleures que le mien.
Source : The Fire Wire blog.com
Présentation de l’éditeur.
Stephen King nous plonge avec une douce nostalgie, dans l’atmosphère d’une Amérique rétro.
Les clowns vous ont toujours fait un peu peur ?
L’atmosphère des fêtes foraines vous angoisse ?
Alors, un petit conseil : ne vous aventurez pas sur une grande roue un soir d’orage.
Après une rupture sentimentale, Devin Jones, 21 ans, débarque l’été 1973 à Joyland, petit parc d’attraction sur le littoral de la Caroline du Nord. Il est embauché avec d’autres étudiants pour compléter l’équipe de forains, à la fois étrange et joyeuse. Sa rencontre avec un petit garçon doué de voyance, atteint d’une maladie grave, et surtout de sa mère, va changer la vie de Devin. Obsédé par le mystère du train fantôme soi-disant hanté par le spectre d’une femme égorgée 4 ans auparavant, le jeune homme se lance dans l’enquête. Un nouveau meurtre est-il possible ?
Parviendra-t-il à l’éviter ? Une chose est sûre, l’aventure le changera à jamais.

Lire un extrait :


Joyland dans la presse américaine :

« Cette fois, l’ambition de King n’est pas de nous captiver et de nous maintenir sous son emprise. Mais plutôt de nous lancer très haut avant de nous faire redescendre brutalement, comme le ferait une grande roue. Ou un premier amour. »
New York Times

« Ce n’est pas l’horreur qui domine dans Joyland, mais plutôt cette peur silencieuse qui peut s’instiller dans une vie… Un livre magnifique qui force le respect. Impossible de se tromper, on reconnaît King dès la première page. »
Die Zeit

6 image(s) de Joyland de Stephen King

Comme Colorado Kid, qui a été développé pour la série Haven, Joyland est une intrigue venant de l’éditeur Hard Case Crime. C’est un retour à l’horreur que Stephen King affectionnait voici quelques années. Le style policier mélangé à l’horreur, un coktail détonant pour ces 350 pages.

  • AVIS (6)

    • commentaire
      1. Joyland, 4 avril 2014, 16:52, par Stephenking999

      Vivement le 02 Mai 2014 pour la sortie de Joyland.

    • commentaire
      2. Joyland, 11 avril 2014, 18:59, par Stephenking999

      Lire le premier chapitre de Joyland.

    • commentaire
      3. Joyland, 30 avril 2014, 09:56, par sk49

      ça y est je l’ai depuis 9h ce matin, trop hâte de le lire !

    • commentaire
      4. Joyland, 13 mai 2014, 13:26, par max P

      J’ai adoré Joyland, l’atmosphére, les personnages, l’intrigue... bref tout !

      Seul défaut et qu’il est un peu court et le prix (350 pages seulement pour 22 €)

      Sinon on retrouve quelques similitudes avec "le corp" (coté nostalgie) et "shining" (l’enfant qui a le don de voyance) tout en ayant sa propre identité.

      A lire de toute urgence !!!!!

    • commentaire
      5. Joyland, 15 février 2015, 20:37, par Taduz Lempke

      L’ambiance des parcs d’attraction est vraiment bien décrite, on vit l’envers du décor. C’est un ouvrage à lire pour quiconque veut en savoir plus sur le fonctionnement d’un parc d’attraction/fête foraine et cet univers à la fois fascinant et mystérieux.

      L’intrigue, toutefois, est un peu simpliste, mais le côté attachant (comme toujours avec King) des personnages et l’excellent suspense en font un bon livre.

    • commentaire
      6. Joyland, 30 novembre 2015, 13:51

      Encore un Stephen King ruiné par la traduction. :-(

  • REDIGER UN AVIS


    Formulaire pour saisir votre avis
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Qui êtes-vous ?