1757 vues

Edgar Allan Poe

  4 votes

Thème : Auteurs géniaux

Résumé Edgar Allan Poe

Il est né le 19 janvier 1809 à Boston dans le Massachusetts et mort le 7 octobre 1849 à l’hôpital de Baltimore de congestion cérébrale.

Il est le deuxième des trois enfants d’un couple de comédiens. Sa mère meurt en 1811 à l’âge de 24 ans de tuberculose laissant ses enfants orphelins ; leur père alcoolique était aussi mort l’année auparavant de tuberculose. Sa sœur Rosalie est une handicapée mentale et son frère William Henry, meurt lui aussi à 24 ans, alcoolique et tuberculeux.

Orphelin à l’âge de 3 ans, il est confié à la charité de la bourgeoisie de Richmond, et il est adopté par la famille Allan, négociante de tabac, qui s’installe pour quelque temps à Liverpool ; cette famille lui donnera son second prénom. L’Angleterre mystérieuse va impressionner l’enfant et lui donner le goût du fantastique macabre. Il suit des études classiques et littéraires. À l’Université de Virginie, il commence à contracter des dettes de jeu et rompt avec son père adoptif qui refuse de les payer.

En 1834 , il connaît un premier succès en remportant un prix à un concours organisé par le Saturday Visitor de Baltimore avec son récit Manuscrit trouvé dans une bouteille. Il entre au Souther Literary Messenger de Richmond et en deviendra rédacteur en chef en 1835. Mais l’alcool et les drogues le plongent dans des accès de dépression et il perd son emploi. Dix ans plus tard, il publie le Corbeau qui bouleverse le public. Poe connaît alors une courte période d’engouements et de succès mondains. Ensuite, les dettes et l’alcool le précipitent définitivement dans la déchéance.

Il y eut pour finir, cette mort digne des histoires qu’il a écrites ; il fut trouvé le 3 octobre 1849, sur un trottoir de Baltimore près de Light Street, sinon ivre, du moins hébété ; hospitalisé, il sombra dans le coma quatre jours avant de mourir. Les responsables : la ville était en pleine campagne électorale, et des agents des deux camps la parcouraient, d’un bureau de vote à l’autre, pour faire boire aux naïfs un cocktail d’alcool et de narcotiques afin de les traîner ainsi abasourdis, au bureau de vote

(Source wikipédia)

1 image(s) de Edgar Allan Poe de

  • AVIS (1)

    Messages

    • Découvert grâce à Stephen King qui a aiguisé ma curiositée avec 1 éxtrait de "la mort rouge" au début de Shinning, je n’ai pas été déçus,je déconsseille la lecture du"chat noir" à ceux qui aime les animaux ! c’est très éprouvant,je me suis jurée de ne jamais la relire ! mais ses nouvelles sont vraiment éxtraordinaires !
REDIGER UN AVIS
Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En relation avec Edgar Allan Poe