Stephen King

26225 vues

Cellulaire (Cell)

Stephen King

2006

  19 votes

Thème : Bibliographie de Stephen King

Résumé Cellulaire (Cell)

Le livre de Stephen King qui fait peur d’avoir un téléphone portable

Cellulaire (Cell) Cellulaire

Titre original : Cell
Sortie le 24 Janvier 2006 aux USA
Sortie en France le 01 Mars 2006
Dédicace :
Genre : fantastique
Tout savoir sur l’adaptation cinéma de Cell réalisée par Tod Williams
L’évènement : Jean-Michel Pailherey, webmaster du site stephenking999 sera invité chez Laurent Ruquier, en prime-time, à l’émission "on est pas couché". Pour revoir l’intégralité de l’émission : On n’est pas couché avec stephenking999.
Critique du magazine Lire sur le roman Cellulaire
Avis : 8.5/10

Résumé du livre Cellulaire

Traduction faite par Pandora. Merci à elle.
"La civilisation ne finit pas dans une explosion ou en gémissements. Elle finit avec un appel de votre téléphone portable.
Ce qui s’est produit l’aprés-midi du 1er Octobre est connu pour être l’Impulsion (le point de départ), un signal envoyé à travers les téléphones opérationnels et qui transforme son utilisateur en quelque chose... et bien, quelque chose de moins qu’un humain.
Sauvage, meurtrier, non pensant et dans une fureur gratuite.
Acte de terroristes ? Farce cybernétique qui a mal tournée ?
Ce n’est pas vraiment important pour ceux qui ont évité l’attaque téchnologique. Ce qui leur importe, c’est de survivre aux conséquences.
En peu de temps, une partie d’entre eux —les "normies" comme ils se nomment — s’est rassemblée sur les terres de l’académie Gaiten. Où le directeur et un étudiant restant ont quelque chose de génial et de terrifiant à leurs montrer, au clair de lune, sur le terrain de football de l’école...
A l’évidence, il ne peut y avoir aucune évasion. La seule option pour eux est de se battre.


Quatrième de couverture du livre Cellulaire

Et s’il y avait de bonnes raisons pour que cellulaire rime avec enfer ?
1er octobre. Dieu trône au paradis, le marché des changes est stable, les avions à peu près à l’heure et Clayton Riddell, un auteur de bandes dessinées, sur un petit nuage. Il vient de décrocher un contrat et l’avenir lui sourit. Mais en quelque seconde, tout bascule dans l’horreur. La cause ? Un phénomène de destruction que déclenche le téléphone portable. Tous les portables... Et qui va plonger le monde dans le chaos, le carnage et les ténèbres. C’est bien dans les affres de la destruction du monde contemporain par les outils de ce même monde que Stephen King nous plonge ici, dans un récit au rythme effroyable qui ne laisse aucun répit au lecteur avant de le conduire au paroxysme de la terreur. Pourtant, malgré l’apocalypse, Cellulaire nous fait rencontrer des personnages attachants, notamment ceux d’adolescents adeptes de la culture informatique qui séduiront de très nombreux lecteurs.


Mots clés choisis et en rapport avec "Cellulaire"

Nous vous présentons en quelques mots de vous guider vers des éléments en rapport avec le roman présenté.

|Cellulaire | Bazaar | Stephen King | Stephen King de nos jours | morts vivants | | Roman | Critiques des lecteurs

2 image(s) de Cellulaire (Cell) de Stephen King

  • AVIS (88)

    Messages

    • Sortie prévue le 08 Mars 2006. Déjà en pré-commande sur Amazon.fr
      Je viens de le commander. Premier commandé, premier servi. Merci stephenking999.
    • Le 1er mars je me suis reveillé,habillé et la premiere chose que j’ai faite c t d’aller acheT CELLULAIRE !!!!!!G T trop contente car je croyais que j’allais devoir attendre jusqu’au 8 !je l’ai commenC des que je suis sorti du magasin !Il est trop bien,je me demande qui est à l’origine de cette catastrophe,Clay pourra-t-il s’en sortir ???Pr le savoir je vais le finir tres vite !
      JeT vos portables !LOL !
    • J’ai fini hier soir !J’ai mis une semaine à le lire car je retardais le moment de le terminer,je suis toujours triste quand je sens que la fin d’un Stephen King approche !Le livre était génial !Fidel à lui-même,le maître ne m’a pas décut !C’est un livre à lire,si vous ne l’avez pas lu,faite le !
    • Je viens de recevoir aujourd"hui,le dernier livre du maitre.J’ai hate de le commencer avec pourtant une petite crainte,qu’il ne soit pas à la hauteur de certain de ses chefs d’oeuvres.Mais j’ai confiance.Stephen King reste Stephen King.
    • Moi, actuellement, je lis roadmaster or apres je ne sais que lire.
      A votre avis devrai-je lire Cellulaire ou bien entamer les fameux "tour sombres" ?
    • Du très bon Stephen King.Pourtant je reste un peu sur ma faim.Je trouve le final pas assez a la hauteur.Sinon a pars ça,je les lu en 6 jours.Et je ne me suis pas enuyer une seule seconde.
      • d’accord avec toi. Pour la fin, j’ai le sentiment que si le dénouement avait du être catastrophique, KING l’aurait écrit. Le fait qu’il ne l’ai pas fait me laisse penser que ça se termine bien
    • Est-ce quelqu’un sait quand Cellulaire sortira au Québec en français ?
      Merci de votre réponse !
      Jeff Girard
    • Le vieux Steve st en grande forme ! Et dire qu’il voulait s’arreter d’écrire ! Cellulaire c’est du tout bon, du King à l’ancienne, comme à l’époque du Fléau. Bon, les phonistes en lévitation même si c’est spectaculaire c’est quand même un peu "too much" mais ça reste un excellent roman. Précipitez-vous dessus !
      • Du King à l’ancienne ??? Désolée, mais on n’a pas dû lire le même bouquin ... On n’en sait pas plus à la fin qu’au début : qui a commencé ? quand où pourquoi ? que signifie l’évolution du signal ? C’est au lecteur de faire le boulot de l’auteur ??? Venant de King, c’est jouer petit bras !!
    • je viens de le terminer... Que dire ??
      Ca reste un très bon roman, dans la droite lignée des King des débuts, mais je suis tout de même un peu sceptique...
      Surtout pour la fin, qui me laisse un curieux goût d’inachevé dans la bouche.
      • Un excellent roman de King !
        Certes, quelques similitudes avec les films de Romero ("Zombie", "Land of the dead"), mais bon, c’est, je crois, le premier vrai roman sur les zombies signé King.
        Une fin très...spéciale.
        Des personnages attachants - j’ai été dégouté à la mort de l’un d’entre eux, fin de la partie 4. Je ne dirai pas quel personnage pour ceux qui n’ont pas lu le livre.
        Je préfèrerai toujours "Dreamcatcher", "Sac d’os", "Le fléau", "Shining" ou "Marche ou crêve", mais ce nouvel opus est excellent, King nous revient en forme !
      • t’as bien raison ! moi aussi g été déçue par la fin !il aurait fallut en dire un peu plus... peut-on espérere un Cellulaire 2 ?
      • j ai lu cellulaire j ai adoré seulement je suis un peu deçu par la fin (s il y en a une ?)
    • Note : 6/10
      Une bonne histoire, mais il manque le petit plus qui fait le génie de conteur de SK : les petites histoires dans la grande.
      Ici, les personnages ne sont pas développés, on sait à peine leur métier et rien ou à peine de leur vie d’avant, c’est du brut de décoffrage et ça me laisse un goût d’inachevé.
      De plus, la fin est on ne peut plus frustrante, SK ne nous avait pas habitué à ça. A moins qu’il envisage un Cellulaire 2 ??
      Bref, j’ai plutôt l’impression qu’il ne s’est pas foulé et que ce bouquin, c’est de l’alimentaire.
      Dommage, car l’histoire est vraiment très bonne.
      • Je partage tout a fait ton avis.
        rien d’autre à rajouter ;-))
      • bjr je n’ai pas encore lue son dernier livre mais j’orais aimé savoir si oui ou non Stephen King est décédé ? merci a ceux ki repondrons je suis tombé d nues kan on m’a annoncé cela
      • Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas remis à lire du "Stephen King", étant un grand fan de ses premiers romans le dernier en date que j’ai acheté était Désolation et je ne l’avais pas trouvé terrible (et cela faisait un ptit momoment que ses romans ne me disaient plus rien).
        Alors quand j’ai lu les éloges pondus sur Cell (et surtout à priori un projet de film par Eli Roth (cabin fever, hostel)) je me suis dit "pourquoi pas ?"...
        verdict : Malgré une idée plutôt attrayante je dois avouer que le bouquin m’a déçu.
        L’histoire commence très bien, la manière dont est vécue ce basculement apocalyptique par cet homme ordinaire en plein après midi est même incroyablement bien retranscrite.
        Mais plus on avance dans l’histoire plus... plus on a l’impression que l’auteur a pioché moults idées déjà utilisées dans ses propres romans à succès.
        Même si on connait Stephen King pour ses fins pessimistes et radicales on a plus l’impression ici que le roman est interrompu.
        On a du mal à s’attacher aux différents protagonistes qui manquent de profondeur et/ou d’originalité (même si un des intérêts des romans de Stephen King est de mettre au premier plan des héros ordinaires tels que vous et moi).
        Dommage.
        Pour la peine je me suis racheté Les Tommyknockers que je vais pouvoir redévorer avec grand plaisir.
        A tous ceux qui voudraient s’essayer au maître de l’horreur (ou ex maître ?)laissez vous plutôt tenter par des histoires aussi sombres que prenantes comme "Ca", "Shinning", "Le Fléau" ou "Les Tommyknockers".
      • Quoique ... avec lui, peut on savoir ???? il serait tout à fait capable d’imaginer sa mort et de revenir hanter nos nuits ... mais non, bien sûr qu’il n’est pas mort, juste un accident de voiture qui l’a presque laissé pour mort. Heureusement, il n’est pas tombé sur une folle voulant ressusciter un de ses multiples personnages assassiné par ses bons soins dans un de ses chefs d’oeuvre. J’aurais vraiment aimé être une infirmière, ou même une simple femme de ménage, dans l’hopital où il a été soigné ... Peut être leur a t’il raconté des histoires inédites ?
      • Amusant, car j’ai fait à peu près le même parcours... Fan de SK depuis la parution de SHINING, j’avais décroché à peu près entre JESSIE et DESOLATION. Après ça, je relisais régulièrement ses anciens romans mais n’investissais pas dans les nouveaux (exception faite de LA TOUR SOMBRE où j’ai malheureusement calé sur le 4ème tome) Et puis cet été, ayant dû être hospitalisée d’urgence, et après quelques jours d’ennui vraiment intense, me voilà à visiter la mini-librairie de l’hosto. Et là, au 1er plan sur les présentoirs à la caisse, CELLULAIRE... Allez, je craque en me disant qu’à défaut de l’aimer, il m’occupera bien quelques jours. Finalement, je l’ai lu (que dis-je... je l’ai littéralement dévoré avec gloutonnerie) en moins de 3 jours ! Ce livre m’a réconciliée avec le Grand Maître de l’Epouvante et du Fantastique ! Peut-être parce que je n’avais rien lu de lui depuis pas mal de temps ? Depuis CELLULAIRE, je m’y suis remise et je rattrape mon retard ! Je suis plongée dans DREAMCATCHER en ce moment... et pas déçue pour 2 sous :-)
        Amitiés à tous les fans du genre ! Et merci pour ce site !!
    • Exactement OK avec Valérie...la fin est plutôt frustrante voire complètement gênante !...Cellulaire 2 ?...Toutefois ça reste du Stephen King, et celui là c’est du bon quand même ! Il a su revisiter ce qui touche aux "zombies" d’une façon bien à lui.
      En espérant que l’adaptation cinématographique par Eli Roth sera à la hauteur de sa réputation et bien éviedemment de celle du King...à voir...!
    • LE MEILLEUR STEPHEN KING pour moi, il est exelent, splendide. j’étais accros.
    • pas mal, mais je suis de l’avis général. Je reste sur ma faim.
    • Mouais, pas mal...
      Effectivement, ça sent le "roman-alimentaire" mais bon, on ne peut pas sortir un méga chef d’oeuvre tous les ans.
      Je ne trouve pas que la fin soit spécialement bâclée, Stephen King ayant pour habitude (je pense que les lecteurs assidus ne me contrediront pas) de laisser le lecteur se faire sa propre idée de la suite éventuelle du bouquin (voir "marche ou crève", "colorado kid", "la peau sur les os",...) afin de prolonger le côté mystérieux et insaisissable de ses livres au delà de la lecture.
      Niveau histoire de zombie, il a fait largement mieux mais plus court (la nouvelle "accouchement à domicile" dans le recueil "Rêves et cauchemars")
      Je ne le relirai pas aussi souvent que bien d’autres oeuvres du Maître (Ca, Le Fléau, Salem,...)
    • Ce SK est franchement balèze !!!!! je le trouve pas si baclè ou "alimentaire" !! l’histoire est original quoiqu’un peu exagérée parfois (des zombies volant cool ! lol) la fin un peu space m’énerve un peu mais bon c’est classique (simetierre, la peau sur les os, marche ou crève...). non, ce qui m’énerve vraiment c’est que je ne sais pas si c’est moi qui est loupé complétement le passage ou quoi mais on ne sais pas du tout comment le signal a été créé ? par qui ? comment ? pourquoi ? c’est un peu gros quand même !!!!
      mais je ne change aps d’avis c’est un chef d’oeuvre et une bonne alternative au Fléau si on a peur d’attaquer un livre trop long !!
      je lui donnerais 8/10 très bon livre
      • En fait c’est un grand classique du film de morts-vivant, (voir ceux de George Roméro, à qui SK dédie son livre au début)de ne pas savoir pourquoi tout cela arrive. A la reflexion, je ne pense pas d’ailleurs avoir vu ne serait-ce qu’un seul film qui explique le pourquoi des choses... Sk n’a fait que respecter la règle du genre...
      • En même temps, pour trouver une raison rationnelle à la transformation en zombie, faut s’accrocher !!
        Je vous passe bien sûr les extra-terrestres, les expériences gouvernementales qui tournent mal,...
        Maintenant bon, c’est classique, on ne fait pas un film de zombie pour le fond mais pour la forme (de nos jours je parle car au niveau film engagé, George A. Romero est pas mal dans sa critique de la société consumériste des années 50/60 mais ceci est un autre débat !!)
    • J’ai bien aimé le livre. Pas un grand Stephen King, pas un Stephen King génial, mais un bon Stephen King qui se lit facilement, qui est pas plat et qui n’est pas trop long.
      Donc, le King est finalement de retour ! Faut fêter ça !
    • Pour ceux qui découvrent Stephen King avec Cellulaire, il faut impérativement ne pas en rester là... Parmi la vingtaine de SK que j’ai lu, il est sans hésitation le moins bon !
      A mon plus grand désarroi, je n’avais pas la sensation de lire du King...
    • J’ai eu la même impression de ne pas lire du King
      • Même si Cellulaire ne vaut pas un Rage ou un Ca, il peut être considéré comme un des plus grands King.
        Arrêtons d’être si demandeurs, si bovins... Il ne faut pas oublier que l’attrait principal de la lecture, c’est un bond dans sa propre imagination, dans un monde que l’on partage avec des millions mais qui nous est personnel.
        Peut-être préférez-vous cette nouvelle émergence de récits descriptifs, ou tout est prémaché... Tiens ! Ca me fait penser à une certaine petite lucarne...
        Ne soyons pas séniles, la force de King c’est de nous ouvrir son monde, de nous laisser y pénétrer et interragir avec les souvenirs, les vies des personnages.
        Juste une question pour finir, auriez-vous préféré savoir ce qu’il advient du héros de Simetierre lorsque revient sa femme ? Pour moi, l’imagination n’a de limites que celles que l’on s’impose, et elles peuvent être bien plus noires et terribles que tous les écrits du monde.
      • Dans Simetière, on SAIT qu’il a ressuscité sa femme, il nous faut juste imaginer ce qui pourrait ENCORE lui arriver ... Dans Cellulaire, on ne sait même pas ce qui arrive à son fils ... il redevient humain ? il se désintègre ? il reste comme il est et sauve le monde avec son père ? il reste comme il est et meurt ? il reste comme il est et assassine son père ?
        En fait, je crois que SK s’est tellement désintéressé de la fin de son livre qu’il nous plante là et s’en va en nous disant "démerdez vous, moi, je m’en lave les mains".
        Où sont les détails de la vie de chacun, les développements de leur passé, les petites choses qui nous font continuer au paragraphe d’après alors qu’on avait décidé de s’arrêter là et d’aller se coucher ?? Rien de tout ça, vraiment, c’est un roman raté.
    • Tout à fait d’accord avec "Nounours", faites un peu marcher votre imagination pour la fin du livre. J’ai adoré cette histoire. On retrouve un peu l’atmosphère du "Fléau", mise au goût du..21ème siècle. Très bonne idée de départ, bon développement de l’histoire et une fin qui peut en laisser certains sur leur...faim. Un bon Stéphen King à mon avis.
      P.S. : Bravo pour le site 999
    • ahhhhh serait la future lignée de M ROMERO que je viens de lire........
      ce ne seraiut fonc ps par hasard que King le lui a dedicacé....
      une histoire sanglante des personnages accrocheurs et emouvants .... avec ma chouchoute alice maxwell la meilleure pour une GAMINE
    • Je l ai trouver super bon se livre mais juste la fin qui m a laisser sur ma faim mais l idee a ete bonne car s est vrai que tout le monde a des cell
    • une tuerie !! (c est le cas de le dire)une histoire bien apocalyptik et sans merci. pour moi la fin est grandiose
    • Je sais vraiment pas pourquoi mais je n’accroche pas avec ce livre... Aussitôt ouvert, aussitôt reposé sur l’étagère. Le premier livre de Stephen KING que je trouve vraiment bof... Il faudra que je le relise à l’occasion, peut- être je changerai d’avis, enfin j’espère...
    • Chacun son avis mais moi je suis de plus en plus déçu par les romans de SK . Je pense qu’il a eu sa pèriode de gloire avec shining, ça, misery et qques autres . Cellular n’est pas mauvais mais il m’a quand même décu, il faut dire que le maître nous a habitué à mieux ...
    • Je viens de finir cellulaire et face aux critiques voici ma réponse : oui on ne sait pas d’où vient le signal, on ne sait pas comment l’histoire se termine pour le héros mais SK veut nous faire peur et ne pas savoir nous angoisse, non ? L’histoire sort du schéma classique des zombies avec la téléphatie et l’histoire est agréable à lire. Que demander de plus ??
      • En effet king nous avais habituèà mieu,mais sachè qu’il avait décidè de ne plus écrire tout court,mais en fin de compte il s’est ravisè merci king.
        Au bout du compte king a juste fait ce qu’il a dit qu’il écrirait autrement voila tout.
      • 22 février 2008
        J’ai terminé la lecture de cellulaire il y a un mois environ ( oui, je sais, ça fait tard par rapport à certain ) et pour être honnête, j’ai véritablement bien apprécié le bouquin. Le postulat de l’histoire est savamment orchestré, l’intrige suit son court avec brio et le final est...et bien est ce qu’il est. J’ai lu les commentaires de beaucoup un peu plus haut et j’ai été surpris de constater qu’un grand nombre de ses admirateurs rejettaient certain passage ou methode de construction de l’histoire ( on ne sait pas d’ou vient l’impulsion, des zombie qui lévitent,...) !!! A ces personnes je conseillerais de lire entre les lignes. Vous vous êtes habitué à suivre les romans de SK d’un bout à l’autre sans faire le moindre effort de réflexion( je sais c’est bien pour cela que j’aime aussi ses livres ) mais dans celui là, l’effort est nescessaire.
        Pour faire une comparaison, je dirais que j’ai beaucoup moins apprécier Désolation ( trop facile monsieur King ! ). Une mine qui recèle des pierres maléfiques et un gamin qui croit si fort au Seigneur que sortir d’une cellule en traversant les barreaux de celle-ci n’est plus un problème...Bâa voyons !
        Non. Pour conclure je dirais que Cellular reste du King, rondement mené ; gardant une part de son mystère, juste la dose nescessaire pour alimenter les commentaires sus-nommé un peu plus haut ( Heu...oui c’est juste, le mien y compris ).
      • Wow le deuxieme livre de stephen king que jais leu et wow loll je me repete mais quelle debuttt. Parcontre la fin la décues jaurai voulut en savoir pluss..Mais comme j’ai dit le passage ou tout dérail j’avais l’impression d’y être..
      • C’est par un pur hasard ( un cadeau de maman :p ) que j’ai lu ce livre. Oui il est génial ! Hé normal c un livre du maitre quand meme.. Mais j’ai just un petit regret : à la fin on s’attendait a quelques explications quand meme, vous voyez le "comment du purquoi"(... ) mais non, ya rien, niet nada .. :( snif !
      • Moi aussi je suis en retard par rapport à certain fan. Mais contrairement à la majorité je n’ai pas aimé DU TOUT !!! D’ailleurs je ne l’ai même pas terminé et c’est la première fois que cela arrive avec Stephen King. J’hésite même à acheter l’histoire de Lisey c’est pour dire. Alors pour me consoler je me suis plongée avec délice dans L’ENTRE DEUX MONDE et je retrouve avec plaisir Roland Jack Eddie Suzannah et Ote.
    • je n ai pas lu ce livre je l ai dévoré ... un vrai régal d épouvante et maintenant je ne regarde plus mon portable de la meme maniére
    • J’ai vraiment adoré ce livre !!!! Je l’ai fini hier soir et je me demande déjà ce que je vais faire de mes soirées maintenant.
      Mais j’ai trouvé qu’il finissait un peu bêtement, il m’a laissée sur ma fin. J’aurais tellement aimé savoir si le dernier coup de téléphone avait fonctionné !
      Enfin, tout ça pour dire : BRAVO M. King !!!! vous m’avez fait passer de très bonnes soirées encore une fois !
      • Moi aussi je suis resté un peu sur ma faim ...Mais finalement cette histoire de d’evolution de l’impulsion et sa provenance, ça n’importe que très peu , puisque tout le récit porte sur la lutte pour la survie . Pour ceux qui sont obsédés par l’impulsion , SK a laissé des indices tels que la FEMA, les terroristes...
        Finalement ce qui motive les zombies reste secondaires et n’oubliez pas que la théorie de Jordan ...est une théorie
      • ce roman entre dans le top 5 des pires romans de stephen king,car j`ai été déçus de constater que cette histoire ressemblait beaucoup aux romans de séries b publiés dans les années 60.Peut importe le message attribué au terrorisme,ce roman reste sans message véritable et reste pour moi un roman peu développé.
      • Salut ! Voilà de belles références aux "éveilleurs" du passé tels que Huxley ("Le Meilleur des Mondes") ou Orwell ("1984"). C’est écrit dans la même veine, comme si King venait de se rencontrer lui-même enfin, qu’il prenait conscience d’une urgence : se détacher des programmations destinées à le manipuler comme un pion dans la société (médias, propagande gouvernementale, marketting...).
        Je trouve étrange de ne pas comprendre le message de King. Il est pourtant bien clair : le portable t’empêche de penser, de rester seul face à toi-même, il est le "doudou" des temps moderne qu’on "masturbe" au creux de la main, le nouveau gadget INUTILE dont on se passait bien avant son apparition. Il correspond à un besoin de combler un manque, ce vide cérébral effrayant qui faut essayer d’atténuer par le bruit incessant de cette sonnerie entêtante, ces conversations parfaitement INUTILES du genre "T’es où ?" "Face à toi"... Il te rend perméable à toutes les directives lancées par le Système : tu n’as plus le recul nécessaire pour discerner ce qu’on t’impose de ce que tu décides librement. C’est ce qu’on appelle le Soft-Totalitarisme : tu deviens ta propre CENSURE. Tu gobes TOUT, sans discrimination aucune : une manne pour tes dirigeants. S’opposer, c’est déjà être conscient, gober, c’est s’aligner... Le portable, vecteur d’une conscience "collective", est devenu le symbole qui te relie sans arrêt à la société contrôlante. Il te suit jusqu’aux chiottes. Nul part tu ne pourras être tranquille : Big Brother te surveille... avec ton plein accord ! Tu n’es plus libre, mais tu ne vois rien.
        Tout cet artifice destiné à endormir les consciences est exploré par King avec lucidité, pour souligner le manque de consistance de ces personnes "vides" qui ont subi le lavage de cerveau des ondes. La prochaine fois qu’on vous sonne comme un domestique, n’importe où, n’importe quand, demandez-vous bien : "Ai-je vraiment voulu cette communication ?" Ou bien subissez-vous simplement une VOLONTÉ qui n’est pas la vôtre ?
        Petite dernière chose : quand on se targue d’être un lecteur éclairé, comment peut-on écrire de la sorte ? Ceci s’adresse à beaucoup des signatures de cette page, je n’arrive pas à vous relire, c’est truffé de fautes, carrément illisible parfois. Quel respect pour le lecteur ?? Merci.
    • un peu déçu par ce roman mais bon stephen king nous plonges encore dans un monde de chaos et d isolation
    • je suis d’accord avec vous. c pas la meilleure creation de S.K ; n’empeche CELLULAIRE reste un bon livre ou le maitre nous devoile sa grande maitrise de la psychologie des personnages,une petite allusion a notre societe de consomation ou le telephone fait partie integrante des besoins de bases ,c troublant mais je ressemble beacoup au personnage TOM :d . moi je dis qu’il est bien ,facile a lire. je vous le conseille.
    • J’ai adoré le début, le déroulement central aussi ... mais la fin ? elle ne colle pas à mon sens au reste du livre !!
      Je lis maintenant duma Key, J’ADORE !!! j’espère ne pas être désillusionné sur la fin (reste 150 pages).
    • Je viens de le finir, j’ai beaucoup hésité à l’acheter, tout les gens de mon entourage qui l’ont lus, m’ont dit tu verras il est nul. Franchement, je l’ai lu et j’ai adoré. C’est pas le meilleur, mais il est loin d’être nul.
    • J’ai aimé le livre même si je suis d’accord que ce n’est le meilleur du maitre de l’horreur. Je trouve que l’histoire est bien tissée, que les personnages sont bien réussis et qu’encore une fois le maitre de l’horreur parvient à nous glacer le sang. Néanmoins je trouve un seul défaut à ce livre, c’est qu’on a peu de mal à rentrer dans l’histoire au début quand tout le monde se met à devenir fou en parlant au téléphone et que c’est carrément l’apocalypse. Je trouce ceci invraisemblable. Mais à part cela le reste du livre est bien et parfaitement écrit et structuré. S.K. nous a encore montré son grand talent à hanter nos nuits.
    • j’adooore ! là il fait éxactement ce qu’on lui reproche de la vrai littérature d’horreur et perso j’ai vraimment flipper pendant la lecture,pour le lecteur de Rodmaster je sais pas de quand date son msg mais 1 conseil:si c’est ton premier King ne tarrête pas là car c’est loin d’être son meilleur,heureusement !ensuite "cellullar" est un roman d’horreur alor que "la tour"est un roman d’aventure fantastique en 7 volumes les 2 sont géniaux entre les deux je peux te conseiller Rose Mader qui est pour moi l’un de ses meilleurs.
    • L’un des rares Stephen King que je n’ai pas terminé. Ce que j’aime avec cet auteur est la patience qu’il a pour amener peu à peu le fantastique et l’horreur dans son histoire, s’attardant au préalable sur les personnages. Ici, on est plongé quasiment aussitôt dans cette horreur moyennement convaincante. Déroutant, à mes yeux.
    • Personnellement j’ai adoré, je l’ai trouvé très bien ficelé, très bonne histoire, limite on a peur d’utiliser le portable après ce livre du maitre. J’ai été un peu déçu que l’un des personnages meurt (je ne dirais pas qui pour ceux qui le lisent en ce moment) mais bon... Sinon la fin aussi est angoissante on ne sait pas si ça a marché ou pas, l’angoisse totale !
    • Comme la majorité des romans de SK, j’ai dévoré ce livre assez rapidement. Dans le chaos total, on ne peut que s’attacher aux divers personnages. On ne peut que prier pour eux et vouloir se battre à leurs côtés. Ok, certains sont déçus par la fin, mais bon, peut-il y avoir réellement une fin vu que la fin est un nouveau commencement ? (vous suivez ?) Et d’autres sont déçus de ne pas savoir d’où vient le signal etc... mais mettez-vous à la place de Clay, Tom et Alice : rien à foutre de sa provenance ! Tout ce qu’ils veulent, c’est survivre.
    • Le meilleur livre de Stephen King a mon avis pas de gnaisage l’action commence vite l’histoire est captivante pas trop de description unitile qui allonge le text pour rien comme stephen king a l’habitude de faire et jespere bien un film de se livre.
    • je viens à l’instant de le terminer ^^ , j’ai bcp aimé. bon j’avoue ce n’est pas le meilleur de King mais il nous tient tout de meme en haleine, perso j’avais du mal à m’arrêter de lire mm lorsque mes yeux me faisaient mal !!
      certains sont déçus par la fin, je la trouve bonne, bon c vrai qu’on aimerait connaitre le dernier appel mais, refléchissez deux min, aimeriez-vous vraiment connaitre la suite, King n’a pas répondu à nos interrogations tout simplement parce que nous ne connaissons pas le futur des téléphones portables ^^
      en tout cas, j’ai passé un bon moment ac ce livre :)
    • J’ai dû me discipliner pour ne pas le "dévorer" comme tous les autres ... Je ne lisais que qualques pages par jour pour ne pas le finir en une fois trois tours ....
    • Je suis en train de le lire, j’en suis au trois quart à peu prés et j’adore. C’est le premier de ces livres que je lit, ayant vu certaine de ses oeuvre en film et non en livre, j’avais vu des livre à lui à la bibliothèque et j’ai emprunté cellulaire par curiosité.
      Mais franchement ce mec est un génie, je vais surement acheté tout ces livres.
      Mais j’ai les boules pour la mort d’Alice, qui était un personnage attachant, dont je regrette la mort :(
    • Excellent livre sur un fond apocalyptique, le combat des Normaux pour survivre, on s’attache beaucoup aux personnages et le suspense est intense !
    • le pire roman de SK qu’il m’est été donné de lire.
      j’ai trouvé la façon d’écrire abominable, l’intrigue incompréhensible et les personnages complètement transparents.
      La fin n’a aucun sens.
      J’ai détesté du début à la fin (et pourtant, j’ai presque tout lu de SK et suis un fan presque inconditionnel).
      Il n’a pas dû prendre beaucoup de temps à l’écrire, celui-là !
    • l’histoire, un peu simpliste c’est vrai dans le déroulement des aventures des héros, est un surtout prétexte à l’analyse du genre humain et King affine beaucoup la psychologie des personnages.
    • Le traducteur William Olivier Desmond me manque, c’était quand même bien mieux avec lui qu’après.
      J’ai adoré ce livre et ses personnages attachants.
REDIGER UN AVIS
Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En relation avec Cellulaire (Cell)