Anne Rice une femme dans le domaine du fantastique

De son vrai nom Howard Allen O’Brien, l’écrivaine américaine Anne Rice est née le 4 octobre 1941 à La Nouvelle-Orléans où elle a grandi, jusqu’à son mariage, en 1961, avec le poète Stan Rice. Les jeunes mariés ont quitté la Nouvelle Orléans à cette date pour s’installer à San Francisco. Ces deux villes constituent souvent le cadre des aventures fantastiques vécues par les personnages de la romancière.
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Anne Rice n’est pas un auteur typique de littérature fantastique, même si elle a baigné, durant toute son enfance, dans la culture de la Nouvelle Orléans - faite de vaudou et d’autres éléments magiques - propice à l’élaboration de récits extraordinaires. En fait, elle s’inspire tout simplement de ce qu’elle toujours connu et à travers ses romans se dessine un hommage constant à la ville qu’elle chérit plus que tout.
Anne et Stan ont eu une petite fille, Michèle, née en 1966, morte en 1971 à la suite d’une longue et douloureuse leucémie. La mort de sa fille a plongé Anne Rice dans un profond désespoir et c’est pour s’en sortir qu’elle a écrit son premier succès : Entretien avec un vampire.
En 1978, elle a eu un fils, Christopher. Stan, Anne et Christopher Rice sont revenus s’installer à la Nouvelle-Orléans alors que Christopher était encore un jeune garçon. Forte de son succès, Anne Rice a pu emménager dans la maison qu’elle rêvait depuis toujours d’habiter dans le Vieux Carré, quartier de la Nouvelle Orléans. Cette maison est celle que la romancière décrit, trait pour trait, dans le premier tome des chroniques de sorcières, la maison des Mayfair.
Stan Rice est décédé le 9 décembre 2002.

(Source Wikipédia)

1 image(s) de Anne Rice de

  • AVIS (3)

    • commentaire
      1. > Anne Rice, 29 août 2005, 13:18, par Gourbeyre Guadeloupe

      Pour Le Domaine Blackwood il est Difficile de rester indifférent à ce petit bijoux de mystére et de noirceur, comme a l’habitude d’en écrire Anne Rice. On se délecte de l’histoire de Tarquin Blackwood racontant à Lestat l’histoire de sa vie au Domaine Blackwood, de sa mort, de sa résurrection à l’état de vampire mais aussi sa plus grande inquiétude : Comment se débarrasser de son double, fantôme démoniaque qui le hante depuis sa plus tendre enfance, et qui semble apprécier le sang tout autant que lui ... qui est-il exactement ? pourquoi lui et Tarquin s’aime-t-il et se déteste-t-il autant ? c’est ce que vous découvrirez en vous plongeant dans ce roman sombre et intense, teinté d’érotisme. A lire absolument.

    • commentaire
      2. Anne Rice, 10 décembre 2009, 22:33, par Dolores

      Sa saga des vampires est phénoménale elle à créée tout un univers à l’instar de J.K Rowling ; son perso Lestat est irresistible,rien à voir avec twilight qui se laisse lire quand même,par contre j’ai trouvé "le lien maléfique" rébarbatif le texte est répétitif et bourré de détails ennuyeux.

    • commentaire
      3. Anne Rice, 16 septembre 2010, 15:46, par ça

      moins d’hémoglobine que ses livres mettant en scéne les vampires mais tout de même un bon bouquin.

  • REDIGER UN AVIS


    Formulaire pour saisir votre avis
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Qui êtes-vous ?