Stephen King va préfacer Michel Houellebecq.

Thème : On en parle

Résumé Stephen King va préfacer Michel Houellebecq.

un essai paru en 1991, intitulé H.P.Lovecraft. Contre le monde, contre la vie.
Houllebecq l’avait consacré à l’un de ses maîtres en écriture Howard Phillips Lovecraft (1890-1937), né et mort à Providence, Rhode Island. L’un des meilleurs auteurs de littérature fantastique et d’épouvante, auteur d’un roman, de dizaines de nouvelles, et de dizaines de milliers de lettres, de poèmes et d’articles, marqués par ses obsessions récurrentes (folie, dégénérescence, xénophobie ...). Une oeuvre (L’appel de Cthulhu, Celui qui chuchotait dans les ténèbres, Dans l’abîme du temps...) qui a grandement irrigué l’imaginaire de nombreux créateurs au cinéma, dans la bande dessinée, le rock.
Et Stephen King ! Contacté par Believer Books, un éditeur de San Francisco, pour écrire quelques lignes destinées à la promotion du Lovecraft de Houellebecq à paraître là-bas en avril, il a finalement donné une préface d’une dizaine de pages "Lovecraft’s Pillow" (L’oreiller de Lovecraft).
"Splendide"... "passionné"... "remarquable"... N’en jetez plus ! A la fin, on ne sait plus lequel il place au plus haut, du français ou de l’américain étant entendu que le premier considère le second comme l’un des plus importants écrivains du XXème siècle (je crois même me rappeler qu’il y a quelques années, dans un article délirant publié par la NRF, il assurait que Gide, Malraux, Céline et consorts français n’existait pas face au génie de Lovecraft). Emporté par son élan, King va même jusqu’à faire de ce "modéle de biographie engagée, intime et partisane" l’équivalent pour notre temps du travail que James Boswell consacra à la Vie de Samuel Johnson (1793), excusez du peu car il s’agit tout de même, rappelons-le, du classique du genre.
(Source Le Monde http://passouline.blog.lemonde.fr/livres/)